France : Les industriels réclament une baisse du prix du lait

SC

Les entreprises laitières françaises demandent une baisse du prix du lait afin de l'aligner sur celui pratiqué dans les autres pays européens.

La Fédération nationale de l'industrie laitière (FNIL), qui réunit les principales industries laitières françaises, estime qu'« en France, les ajustements nécessaires n'ont pas encore eu lieu » et que « la France ne peut pas rester plus longtemps déconnectée de la réalité ». La FNIL fait référence à l'effondrement des cours mondiaux du beurre et du lait en poudre.

Selon les industriels, alors que le prix ne dépasse pas, en moyenne 250 euros pour 1.000 litres dans les pays concurrents de la France, les tarifs pratiqués dans l'Hexagone figurent « parmi les plus élevés des grands pays laitiers ». Au premier trimestre, les producteurs français ont touché une moyenne de 320 euros (pour 1.000 litres).

La FNIL souligne également la « perte de compétitivité » de la France qui aurait enregistré en janvier et février une hausse de 17% de ses importations par rapport à la même période de l'an dernier et une baisse de 11% de ses exportations.

De leur côté, les producteurs français ne savent toujours pas combien ils seront payés pour le lait collecté en avril. La Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) propose un prix moyen annuel de 305 euros pour 1.000 litres, contre 336 euros en 2008.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier