France : Les prix agricoles progressent légèrement en mai

SC d'après Insee

Les prix des produits agricoles, à la production, progressent en France de 1,9% en mai par rapport à avril, mais sont en repli de 12,7% sur un an, d'après l'Insee.

Cette progression est essentiellement liée à la hausse du cours des céréales, de 8,6%. Les problèmes rencontrés par certains pays (sécheresse en Ukraine et en Espagne, retard des semis aux États-Unis) profitent au marché français du blé tendre. Le prix du maïs bénéficie également d'une demande importante en Europe du nord et d'une révision en baisse des prévisions de production mondiale.

Les prix des oléagineux s'accroissent de12,2% sur un mois. La sécheresse nord-américaine a provoqué un déficit d'offre alors que la Chine a procédé à des achats massifs contribuant à la hausse des prix du soja et du colza (respectivement +9,8% et +11,0%). Mais sur un an la tendance du prix des céréales reste baissière (-31%).


Les cours des fruits sont bas

La plupart des fruits frais connaissent des cours faibles pour les lancements de campagne (-10,4% en glissement annuel). Ainsi, la demande n'a pas suivi l'offre pour la cerise (-27,1%), le melon (-12,4%) et la fraise (-3,5%). Les prix des légumes sont également en retrait (-16,4% par rapport à l'année dernière à pareille époque), notamment la laitue (-40,2%) dont les surplus pèsent sur un marché peu dynamique.

Seule, la pomme de terre primeur aborde la campagne avec des prix supérieurs de 22,7% à ceux de mai 2008.

 

Baisse de 5,1% du prix des engrais

Les productions animales sont également à la baisse (-0,3%) en mai et sur un an (-10,9%). Seuls les prix des veaux de huit jours continuent à monter à cause du ralentissement des vêlages. La cotation dépasse de 34,3% celle de mai 2008 dont le niveau était toutefois très bas. Les prix des oeufs sont en nette augmentation par rapport à mai 2008 (+46,8%) en raison d'une baisse de la production alors que la consommation reste soutenue.

Quant aux charges (énergie, engrais, alimentation animale,...) payées par les agriculteurs, elles poursuivent leur baisse, -0,5% en mai et -3,9% sur un an. Les prix des engrais azotés sont orientés à la baisse (-5,1% en un mois) ainsi que les aliments des animaux. En revanche, les semences et l'entretien du matériel continuent de se renchérir (respectivement +5,4% et +4,7% sur un an).

Source Insee

Source Insee

 

Source Insee conjoncture juin 2009

Publié par SC d'après Insee

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier