France : Pas d'amorce de reprise pour les ventes de tracteurs neufs

Raphaël Lecocq

Les immatriculations restent en retrait de 32% depuis début janvier. Sur les 12 derniers mois, la baisse est de 29%. Le marché des tracteurs pour vignes et vergers recule de 49 %.

Les mois se suivent et se ressemblent du côté des immatriculations de tracteurs neufs. Axema, l'Union des industriels de l'Agroéquipement, vient de livrer les statistiques du mois de juillet, en tous points comparables à celles de juin dernier.

Ainsi, le recul des immatriculations s'établit de nouveau au delà des 30 %, à 32,6 % exactement, toutes catégories de tracteurs confondues. Les modèles standards à quatre roues motrices sont affectés par une baisse de 34,4 %. Le recul des immatriculations de tracteurs spéciaux pour vignes et vergers repasse symboliquement sous la barre des 50 %, à 49,6 % exactement, après avoir pointé à 52,1 % le mois précédent. Les dernières prévisions d'Axema tablaient sur un recul de 20 % des immatriculations pour l'année 2010.

Aucune catégorie de puissance n'est épargnée par le recul des immatriculations

Aucune catégorie de puissance n'est épargnée par le recul des immatriculations

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier