France : Toujours 66 départements touchés par des restrictions d'usage de l'eau

Malgré un été pluvieux, soixante-six départements restent touchés par des mesures de restrictions d'usage de l'eau, indique le ministère de l'Écologie.

Les mesures les plus sévères touchent l'Ouest de la France, où dix départements, notamment en Poitou-Charentes, ont pris au moins un arrêté n'autorisant que les prélèvements « prioritaires » (eau potable, santé, sécurité civile).

Dans le reste des départements concernés, les mesures vont de l'interdiction d'arroser les jardins à certaines heures à l'interdiction des prélèvements pour l'irrigation jusqu'à 5 jours par semaine.

Après le printemps le plus sec depuis 50 ans, les pluies tombées depuis juin n'ont pas permis de recharger vraiment les nappes phréatiques, « beaucoup d'eau partant en évapotranspiration », explique-t-on au ministère.

Au 1er août, les deux tiers des nappes phréatiques de France affichaient un niveau inférieur à la normale.

Au printemps, « le nombre de départements concernés par des mesures de restriction a été sans commune mesure avec les années passées, ce qui rend l'année 2011 exceptionnelle », précise-t-on de même source. En revanche, depuis le début du mois d'août, le nombre de départements « est plus proche de ce qui était observé lors des années sèches précédentes (2005 et 2006), inférieur à 2003 (77 départements concernés) mais supérieur à une année moyenne (une cinquantaine de départements) », selon le ministère.

Pièces jointes

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier