François Hollande appelle les agriculteurs à s'engager dans l'agroécologie

François Hollande appelle les agriculteurs à s'engager dans l'agroécologie

François Hollande appelle les agriculteurs à s'engager sur la voie de l'agroécologie "pour une agriculture compétitive" et"moins gourmande" en énergie et en pesticides, à quelques jours de l'ouverture du salon de l'agriculture.

"On n'avancera pas si l'on ne réconcilie pas l'économie et l'écologie ; l'enjeu, c'est de tirer parti de la science et des technologies pour valoriser les ressources rares et pour recourir à des produits moins nocifs; c'est la définition même de l'agroécologie", explique le président de la République dans un entretien publié lundi et accordé à Actuagri. C'est la première fois que François Hollande reprend de façon aussi affirmative à son compte le projet agroécologique, défendu bec et ongles depuis presque trois ans par son proche et ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. "Les agriculteurs ont déjà fait de grands efforts en matière de respect de l'environnement" mais "je souhaite que se diffusent les bonnes pratiques pour une agriculture compétitive tout en étant moins gourmande en énergies et en produits phytosanitaires", ajoute-t-il. Le chef de l'Etat revient également sur le dossier Sivens, où le projet de barrage destiné à fournir de l'eau à des agriculteurs rencontre une fervente opposition d'écologistes irréductibles. 

"Sur Sivens, les ministres de l'Ecologie et de l'Agriculture ont conclu, à partir des travaux des experts qu'une retenue d'eau était nécessaire pour préserver la présence de l'agriculture dans ce territoire, mais qu'elle ne pouvait se faire selon le projet initial", rappelle-t-il. Et "globalement, nous savons que le besoin en eau l'été va croître en raison du changement climatique, ce qui doit conduire à promouvoir des pratiques agricoles plus sobres en eau, et à créer des réserves d'eau pour soutenir les étiages et permettre aux agriculteurs de diversifier leurs productions grâce à l'irrigation", justifie-t-il.

Paris accueillera fin 2015 le sommet des Nations Unies sur le changement climatique. Et François Hollande, fraîchement converti à la cause, a clairement affirmé sa volonté de "laisser une trace" dans l'histoire avec un "accord historique sur le climat". Le président de la République est attendu samedi matin pour l'inauguration du 52ème salon de l'agriculture, où l'accueil qui lui sera réservé par les agriculteurs est toujours observé de près.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 20

lachevrevache

en tout cas , là c'est dit une fois de plus, dans le science-et- vie de mars (les abonnés le reçoivent avant):la bio, malgré des rendements moindres que le conventionnel mais en progression, pourra nourrir la planète! bon mais bien que scientifique, il ne précise pas quelle planète(entendre bien-sûr: l'humanité, la planète elle, elle crèvera) Est ce l'humanité Etats-unienne, pour laquelle il faut 6 planètes, ou l'humanité sub-saharienne, à laquelle une 1/2 suffirait? Ils ne disent pas non plus jusqu'à quel niveau de population, 9 milliards,13,20, ni jusqu'à quelle date... En tout cas ils disent la bio, même avec 20 % de moins que le conventionnel, c'est bon. Ben, puisqu'on jette la moitié de la production conventionnelle à la poubelle, la bio, on la jette pas, en fait on est sûr d'avoir assez. Fini le spectre de la famine. Ouf!!! Rassurés? ça y'est?

cscn12

en ce qui conserne Sivens, on oublie le gros problème, la compagnie des coteaux de gascogne reste realisatrisse des etudes de faisabilité, rélise le chantier et...en assure gestion de l'ouvrage. quand madame royal va changer cela?????????

cscn

je vis dans une région de polycultures elevage en label rouge. autour de mes champs, il y a des haies, dans mes champs, il y a des arbres naturels ( chenes centenaires, noyers....), aujourd'hui le foll me reduit a cause de cela ma surface SAU ce qui entraine une augmentation de mon chargement (donc une baisse du montant de l ICHN) et une baisse de surface admissible aux DPU. Et comme si cela ne suffisait pas, toutes les surfaces en herbe de plus de 5 ans basculent en PP ( interdiction de les retourner!!! ). alors messieurs arretez le masssacre. l agriculture est un sujet trop grave pour le laisser aux mains des technocrates et des djiadistes verts

@gaffal

le vieux discours fd , produit de santé des plantes , et les gens ont aussi le droit de ne pas etre gazé

@new holland 63

tu as raison , est ce que le consommateur est pret a payer plus cher du bio ( la reliaté statistique dit que non , le bio 95% des gens sont pour mais au prix du conventionnel)et meme l'agroecologie , il y a en a qui ont pris de sacré pilule et qui en prennent encore , qui paie le risque pris

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier