Fruits et légumes : Le Modef refuse de rembourser les aides de l'Etat

Le Modef, Confédération nationale des syndicats d'exploitants familiaux, a fait savoir qu'il refusait de rembourser les aides versées par l'Etat entre 1992 et 2002 comme l'a demandé le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire.

Le secrétaire général du Modef, Raymond Girardi, a indiqué dans un communiqué qu'il refusait « quelques remboursements que ce soient par les producteurs » et il « somme le gouvernement français et son ministre de l'Agriculture de renvoyer la Commission à ses chères études ». « Le Modef est ulcéré tant par l'ultra-libéralisme de la Commission européenne que par la complicité des gouvernements français qui se sont succédé depuis 15 ans, ajoute-t-il.

Bruno Le Maire a annoncé que les producteurs de fruits et légumes allaient devoir rembourser une partie des millions d'euros d'aides versées par l'Etat français entre 1992 et 2002, sans fournir de montant. La Commission européenne avait demandé fin janvier de récupérer ces aides, estimant qu'elles avaient faussé la concurrence dans l'UE. Selon le gouvernement, la facture totale réclamée par Bruxelles serait en fait de l'ordre de 500 millions d'euros, en comptant les intérêts. Mais les producteurs »rembourseront moins de 500 millions d'euros« , a affirmé à l'AFP le ministre qui conteste ce montant.

Le Modef organisera une opération fruits et légumes le 20 août en région parisienne et le 22 août en Meurthe-et-Moselle pour »informer le consommateur sur la distorsion de la concurrence« dans ce secteur.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier