Fruits et légumes : Les producteurs réclament une baisse du prix du gaz

SC

La Fnsea, les Producteurs de Légumes de France et la FNPHP* réclament une baisse de 20% du prix du gaz au regard de la diminution du prix du baril de pétrole depuis juillet 2008.

Depuis près de 8 mois, le prix du baril, ainsi que les tarifs des produits pétroliers de substitution (fioul lourd et fioul domestique) diminuent de manière significative : le prix du baril a diminué de plus de 50% ; les prix de vente nationaux en fioul lourd, gazole et fioul domestique de 28,5 à 50%.

Les producteurs de légumes sous serre ne comprennent donc pas pourquoi le tarif du prix du gaz reste constant et qu'aucune baisse ne semble être envisagée par le gouvernement avant le mois d'avril. Selon eux, cette décision est en infraction au regard du processus de révision des tarifs de gaz, qui se fait en principe tous les 3 mois en fonction de l'évolution du prix du baril observé sur les 3 à 6 mois précédents. Ils réclament une baisse de 20 % dans les plus brefs délais.

« Suite aux 3 hausses successives de l'année 2008, les producteurs sous serres ont commencé leur campagne avec une charge supplémentaire de +20% par rapport au début d'hiver dernier. Ajoutée à l'hiver rigoureux que la France traverse, cette situation met en péril les exploitations de productions sous serres» expliquent-ils dans un communiqué commun.

77% des surfaces de serres sont chauffées au gaz naturel soit près de 1.000 hectares, générant plus de 7.000 emplois directs.

*Fédération nationale des producteurs horticulteurs et pépiniéristes


Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier