Fruits et légumes : Premier plan d'urgence : 15 millions d'euros pour les producteurs les plus touchés

B.BOUCHOT d'après AFP

Le gouvernement va mettre en place un « premier plan immédiat » d'aides aux producteurs de fruits et légumes de 15 millions d'euros, a annoncé la FNSEA à l'issue de la réunion prévue ce jour au ministère de l'Agriculture.

« C'est un premier pas », a déclaré pour sa part Bruno Dupont, président de FNPFruits, branche spécialisée de la FNSEA. Un nouveau bilan sera dressé chaque semaine sur l'état du marché, a-t-il ajouté. « Si la situation s'aggrave, il y aura un réajustement d'enveloppe fin d'août-début septembre », a précisé M. Dupont. La Confédération paysanne a déclaré qu'elle n'était « pas satisfaite » des mesures« en raison de leur montant insuffisant.

Son contenu

Ce plan d'urgence concernera les « producteurs dont au moins 50% de l'activité se font sur les produits actuellement en crise », indique le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

Il consistera tout d'abord en « la prise en charge des intérêts d'emprunts des producteurs pour 2009, à hauteur de 10% des annuités de leurs prêts », est-il dit dans le communiqué. Pour les jeunes agriculteurs et les producteurs qui ont investi depuis moins de cinq ans, ce taux sera porté à 20%, est-il précisé.

Le plan comportera également une prise en charge des cotisations sociales des exploitants lorsqu'ils sont en situation d'impayés, ajoute le ministère.

« L'ensemble de ces mesures représente un effort global de l'ordre de 15 millions d'euros pour l'État français », précise le communiqué, ajoutant que la « Mutualité Sociale Agricole apportera également son appui à ce plan ».

Le ministère rappelle enfin qu'une table ronde sur la compétitivité de la filière « fruits et légumes » sera organisée le 22 septembre.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier