Fruits et légumes : Une lettre envoyée aux députés et préfets

B.BOUCHOT d'après AFP

Les producteurs de fruits appellent le gouvernement « à des mesures de fond, structurelles » pour en finir avec les crises récurrentes qui touchent la filière, dans une lettre aux députés et préfets.

Le ministre de l'Agriculture a annoncé un « plan immédiat et ciblé » de 15 millions d'euros pour aider les producteurs de fruits et légumes, confrontés à une baisse des prix de vente. Dans un deuxième temps, la question de la compétitivité de la filière « fruits et légumes » sera à l'ordre du jour d'une table ronde le 22 septembre.

Les producteurs insistent pour des mesures de fond

« Un énième plan de soutien a été annoncé mais celui-ci ne permettra pas aux plus fragiles de passer le cap », estime la Fédération nationale des producteurs de fruits (FNPF), branche spécialisée de la FNSEA, dans une lettre aux députés et préfets.

« Au-delà de la nécessité d'un plan adapté à la crise exceptionnelle qui sévit, nous avons besoin de mesures de fond, structurelles », ajoute la FNPF qui demande que le gouvernement « assume ses responsabilités ».

La FNPF souligne par ailleurs que « 40% des producteurs de fruits ont disparu en 10 ans et que le renouvellement est très faible ».

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires