Gard : Les salariés des Salins du Midi réclament la pérennisation de leur site

B.BOUCHOT d'après AFP

Les représentants du personnel gardois des Salins du Midi, groupe engagé dans un plan de restructuration, ont réclamé à la préfecture du Gard la poursuite de la production de sel sur le site d'Aigues-Mortes, dans le respect des derniers volumes produits, a-t-on appris de source syndicale.

Lors de la réunion, « on a demandé que le site d'Aigues-Mortes soit pérennisé et demandé aussi la poursuite de l'activité de production, avec les volumes qu'il a aujourd'hui », a déclaré le secrétaire CGT du CCE, François Gout-Lombard. « Cela veut dire qu'on veut éviter que des terrains soient vendus » à Aigues-Mortes, comme l'envisage la direction du groupe Salins du Midi et Salines de l'Est (CSME), spécialisé dans la production de sel.

Le groupe est engagé dans un plan de restructuration qui prévoit 144 suppressions d'emplois, sur les 750 de l'ensemble des sites en France. Par ailleurs, pour financer un plan d'investissements de l'ordre de 70 millions d'euros sur cinq ans, la direction a prévu la vente de terrains, dont 2.700 hectares à Aigues-Mortes. Selon la CGT, cette cession ferait chuter la production de sel de 230.000 tonnes à 400.000 tonnes par an et mettrait en péril l'avenir du site.

Les salariés avaient accroché sur les grilles de la préfecture une banderole sur laquelle était écrit: « Sauvons le sel français, Vivre et travailler en Camargue ». Récemment, le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a réclamé, dans une lettre à Chantal Jouanno, l'organisation d'une table ronde sur ce dossier sous l'égide de son secrétariat d'Etat à l'Ecologie.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires