Gazole vert : Feu vert à l'expérimentation des agrocarburants de 2e génération

SC avec AFP

L'Agence pour le développement et la maîtrise de l'énergie (Ademe) aurait validé un plan de développement des agrocarburants de deuxième génération baptisé BioTfuel, d'un montant total de 112 M d'euros.

Ce plan, encore confidentiel, viserait la fabrication de « biocarburants de type biodiesel et biokérosène en 2015 » à partir notamment des résidus agricoles et de biomasse. Le projet prévoit la construction de deux sites industriels, dont un à Compiègne, l'autre sur un site de Total.

Le groupe pétrolier Total fait partie du consortium réuni pour conduire les expérimentations, comprenant notamment l'Institut français du pétrole (IFP), le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), Sofiproteol (Établissement Financier de la Filière des Huiles et Protéines Végétales) et le groupe industriel allemand Uhde.

L'investissement, étalé sur 5 ans, serait de 102 millions d'euros. Le Fonds démonstrateur de recherche de l'Ademe, créé en novembre 2008, apportera une aide de 30,06 millions d'euros et la région Picardie un financement de 3,2 millions. Dans un communiqué, Total confirme «son intérêt à prendre une part active » dans le projet et indique qu'il assurera plus de 30% des apports demandés aux partenaires, sans précision de montant.

Dans la filière essence, un projet de bioéthanol de deuxième génération a déjà été engagé l'an dernier par 11 partenaires sous le nom de «Futurol». Un pilote doit être construit à Pomacle, dans la Marne. BioTFuel constitue son pendant côté gazole.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier