Gers : La région cultive son image de vivre bio et écolo

Le Gers ne cesse de cultiver son image bio et écolo: le conseil général, pionnier de la lutte anti-OGM, promeut le tourisme vert et le département, numéro un de la production agricole bio, voit prospérer les principales entreprises de commerce solidaire et de certification du bio.

La vocation vient de loin. C'est ici et dans le Lot-et-garonne voisin que se sont installés les pionniers de l'agriculture bio dans les années 60, rappellent Christian Ponticelli directeur du groupement des agriculteurs bio du département (Gabb 32), comme Rémi Roux, gérant d'Ethiquable, entreprise de premier plan dans le commerce solidaire avec les pays en voie de développement, basé à Fleurance.

Plus de quarante ans plus tard, « nous sommes le premier département pour la production bio en céréales, en oléagineux et en protéagineux, et avec la crise de l'agriculture conventionnelle, on voit les gens se bousculer vers le bio, souvent sans avoir suffisamment préparé leur conversion », souligne M.
Ponticelli. « On pourrait passer en un an de 14.000 à 20.000 hectares, soit près de 5% de la surface (moins de 3% au niveau national) ».

La douceur du climat, la biodiversité n'ont pas attiré que les agriculteurs bio, mais aussi les adeptes du tourisme vert, charmés par l'harmonie de ces collines et par l'accueil.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier