Glyphosate : les Civam « assez d’accord » avec une interdiction dans trois ans

Lise Monteillet

Rencontre avec Quentin Delachapelle, agriculteur et président du réseau des Centres d'initiatives pour valoriser l'agriculture et le milieu rural (Civam). Dans cette série de vidéos « anti-crise », un sujet d'actualité est abordé en quelques minutes avec un invité. Ce dernier choisit un objet qui, à ses yeux, permettra de construire l'agriculture de demain.

« Jamais seul », l’agriculteur ? Le réseau Civam promeut le collectif pour affronter les crises ou pour expérimenter de nouvelles pratiques. Comme l’explique Quentin Delachapelle, ce réseau présente la particularité de miser « sur une approche positive des questions environnementales et sur la solidarité plutôt que sur la compétitivité pour avancer ».

Sur le sujet du glyphosate, par exemple, Quentin Delachapelle défend « l’autonomie décisionnelle » des agriculteurs. « Un système agricole, une ferme, ne peut pas reposer uniquement sur l’utilisation de ce produit », insiste-t-il. À ce titre, il est « assez d’accord » avec un objectif d’interdiction à trois ans, tel que proposé par le Gouvernement, à condition de « mettre les moyens pour accompagner l’ensemble de l’agriculture ».

Dans cette vidéo, Quentin Delachapelle évoque aussi la future PAC ainsi que l’impact de la numérisation et de la robotisation de l’agriculture. 

Sur le même sujet

Commentaires 17

Chables365

Ben "fairytales" t'es bien finaud, tu crois qu'on les invite les agris sur les plateaux tv? Et l'operation analyse glypho sur des importation a Montoir de la coordination, qui en a parle? Personne et pourtant c'etait de la bonne com..

fairytales

neanmoins dans l'absolu une interdiction dans 5ans ne me gene pas parce que lorsque qu on ne fixe pas ce genre d'objectif alors rien n'avance mais uniquement si c fait de maniere coherente .... interdiction des ogm , et immediatement des RR , aides... faire payer le prix au consommateurs de ses exigences , on sait tous que ca ne se passera pas comme ca.... d'autant quand un syndicat va soutenir a 100 pekin en fendt le glyphosate , hyper populaire .... la com des syndicats aurait du etre de faire le tour des plateaux tv avec les ecolos en disant , un grand oui a l'interdiction du glyphosate , mais interdiction ogm , rr , produits importés pas au meme norme et la ca aurait pesé sur l opinion et renforcé l image des agri , la com a été cata

fairytales

pour le glyphosate il est utile de rappleé que la decision a pietiné la science , en appelant a un rapport de force basé sur l'opinion publique non eclairée , pleonasme, la pire des manieres de faire bouger les choses mais la plus facile
bref ce n'est plus la question , l'ue a acté la reconduction pour 5ans , la france a acté l interdiction ds 3ans , vous noterez l'ecart incroyable rien en dit que ce sera interdit en ue ds 5ans...
comme vous le dites ici on acte un hausse des couts de productions alors qu une bonne partie des agri vendent a perte depuis 2 ans au moins , environnementalement + de fuel cancerigene certain + d'usure de piece , avec la metallurgie derriere qui on le sait tous est vachement ecolo

fairytales

quand on regarde la video , une bonne partie des propos sont de bon sens , un bon sens largement perdu dans l'agriculteur a moins que ce ne fut qu'une rumeur
neanmoins , s'il est utile de rappeler que baser ces systemes de productions sur un produit est risqué voire absurde , peu de systeme sont uniquement basé sur un produit , pour le glyphosate il est indispensable pour la majeure partie des gens en sd , voire aujourd'hui en tcs pour ceux qui ne viennent plus a bout des mauvaises en rotations tres courtes


DIGUE3942

CIVAM ,c'est des gens qui gagnent la vie ailleurs qu'en grattant la terre......

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier