Grand hamster d'Alsace : Les agriculteurs alsaciens montent au créneau

Les agriculteurs alsaciens montent au créneau contre une extension du périmètre de protection du grand hamster, souhaitée par Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Environnement qui a dû reporter au 11 décembre une visite dans la région, a-t-on appris auprès des responsables agricoles.

Dans une motion intitulée « Non à la surenchère! », la chambre régionale d'agriculture a estimé qu'il n'est pas possible d'accepter des contraintes supplémentaires, voire des réglementations nouvelles et inadaptées « imposées dans la précipitation pour préparer la visite en Alsace » de la secrétaire d'Etat.

La Commission européenne a décidé le 24 juin de poursuivre la France devant la Cour de justice à Luxembourg pour son inertie dans ce dossier, alors que le grand hamster, protégé depuis 1993, fait partie des mammifères les plus menacés d'Europe. Mme Jouanno veut demander aux agriculteurs alsaciens un renforcement des obligations imposées aux exploitants. « On l'a dissuadé de venir ce lundi », a assuré le président du conseil régional André Reichardt alors que des agriculteurs avaient même envisagé une manifestation.

« Plutôt que d'imposer des vues parisiennes, l'Etat devrait responsabiliser les acteurs locaux qui ont accepté de s'impliquer dans la gestion du plan de sauvegarde et plaider ensemble le dossier à Bruxelles pour éviter une condamnation préjudiciable pour tous », ajoute le texte. Les agriculteurs ont tenu leurs engagements quant au développement des cultures favorables au grand hamster et, dans les zones prioritaires, le taux de 22 % de surfaces favorables est quasiment atteint, se félicte la motion. Les associations de défense ont réclamé en juillet la création de zones d'actions prioritaires « sur 30.000 hectares de terres favorables au rongeur ».

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier