Grande distribution : 39 plateformes bloquées par les agriculteurs

SC d'après AFP

Quelque 7.000 agriculteurs, selon la Fnsea, bloquaient jeudi soir près d'une quarantaine de plateformes d'approvisionnement des grandes surfaces sur toute la France pour dénoncer les marges de la grande distribution.

Le blocage s'est déroulé dans le calme dans la nuit de jeudi à vendredi. «Aucun problème particulier n'est à signaler, ni aucune évacuation », annonce la Fnsea, à l'origine de cette manifestation. Vers 6h, des agriculteurs ont pris la relève de leurs collègues, au nombre de 7.000 jeudi soir.

Deux plateformes supplémentaires devraient être bloquées aujourd'hui, portant à 41 le nombre touchées dans toutes les régions de France, soit environ la moitié de celles existantes. Seule l'Île-de-France n'est pas concernée pour l'instant.

La région Est entre dans le mouvement

Jeudi soir, la mobilisation en Bretagne restait la plus importante. Ils ont été rejoints par d'autres agriculteurs dont les productions (porc, fruits et légumes...) connaissent aussi des difficultés.

La région Est est également entrée dans le mouvement. Après le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et la Meuse, la Franche-Comté s'est jointe à la protestation. Dans le Sud-Ouest, les agriculteurs se sont donnés rendez-vous sur des plateformes à Saint-Paul-les-Dax (Landes), Beautiran (Gironde) et Saintes (Charente-Maritime). A Beautiran, quelque soixante manifestants se sont rendus ensuite sur le parking d'un Carrefour de l'agglomération bordelaise où ils ont renversé l'ensemble des chariots devant la porte du magasin.

En Midi-Pyrénées, près de 200 agriculteurs venus des huit départements de la région ont bloqué dans la soirée, dans le calme, les deux entrées de la plateforme des magasins Casino à Fenouillet, près de Toulouse.

Publié par SC d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier