Grèce : Les agriculteurs bloquent la frontière bulgare

Les agriculteurs grecs ont durci leur mouvement et augmentent les barrages routiers dans le centre et le nord du pays. Ils bloquent notamment le principal poste-frontière gréco-bulgare.

Les agriculteurs poursuivent le blocage du poste-frontière de Promahonas, à la frontière bulgare, provoquant de longues files de camions de part et d'autre de la frontière. Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov a saisi mardi la Commission européenne contre ce blocage, affirmant que les transporteurs bulgares avaient subi, l'an passé, 10 millions d'euros de pertes à la suite de tels barrages.

Les agriculteurs ont formé avec leurs tracteurs plusieurs barrages autour de des villes de Salonique et de Kavala, dans le nord et le nord-est du pays, ainsi que sur l'autoroute Egnatia qui rejoint la Turquie.

Ils exigent une aide financière immédiate pour les produits dont les prix se sont effondrés (céréales, coton, maïs, huile d'olive, lait, fruits). Ils réclament également une diminution des prix des engrais, des produits pharmaceutiques et des semences, ainsi qu'une ristourne sur le prix de l'électricité et du pétrole, et le gel pour trois ans de leurs dettes auprès de la banque agricole.

La ministre du Développement agricole et de l'alimentation, Katerina Batzélis, a renouvelé mardi soir un appel au dialogue. Elle avait déjà invité les syndicalistes agricoles à une table ronde les 25 et 26 janvier pour discuter de l'ensemble des problèmes du secteur.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier