Grenelle 1 : Les sénateurs veulent réhabiliter le purin d'ortie

Les sénateurs ont décidé de favoriser les préparations naturelles « peu préoccupantes » en agriculture dans le cadre du projet de loi sur le Grenelle 1 de l'environnement.

Ils ont adopté deux amendements identiques, du groupe RDSE (radicaux, à majorité PRG) et du PS, proposant de « faciliter les procédures d'autorisation de mise sur le marché des préparations naturelles peu préoccupantes». «Chacun se souvient de ce triste et presque cocasse incident qui avait vu un paysagiste de l'Ain, spécialiste du traitement biologique des arbres, mis en cause devant la justice» pour une préparation au purin d'ortie, a rappelé Marie-Christine Blandin (Verts). «L'occasion nous est donnée de permettre que soit transmise simplement la recette de la poudre de craie pour les arbres fruitiers... ne la manquons pas», a-t-elle ajouté.

Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, a donné un avis favorable à une mesure « bien dans l'esprit du Grenelle ». Un amendement de François Fortassin (PRG, Hautes-Pyrénées), visant à «favoriser le maintien et la restauration des prairies et des herbages» pour que les cheptels soient nourris «majoritairement à l'herbe et aux graminées issus de pâturages», a été aussi adopté.

Les élus ont en outre voté la relance de la production des cultures de protéagineux et autres légumineuses (soja, pois, luzerne) pour l'alimentation animale.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier