Grippe aviaire : La Chine mobilisée après le décès d'une jeune femme

SC avec AFP

Des responsables chinois de l'agriculture renforcent les contrôles du commerce de volailles vivantes après le décès, près de Pékin, d'une jeune femme de 19 ans contaminée par le virus de la grippe aviaire.

La jeune fille est décédée lundi à Pékin du virus hautement pathogène de la grippe aviaire, ont annoncé mardi les autorités sanitaires de la capitale chinoise, le premier mort dû au virus H5N1 en Chine depuis près d'un an et le 21e depuis 2003.

La jeune femme aurait été contaminée après avoir vidé neuf canards achetés quelques jours auparavant sur un marché du Hebei, province voisine de Pékin, a affirmé Chine Nouvelle.

Les autorités sanitaires ont informé l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et une réunion de crise a été organisée à Pékin. Dans la province concernée par le décès, les contrôles du commerce de volailles vivantes ont été renforcés, tandis que des experts ont commencé une tournée d'inspection dans les abattoirs et les élevages de volailles.

Le mois dernier, plus de 300.000 volailles avaient été abattues dans la province du Jiangsu (est), après la découverte de cas de grippe aviaire chez des poulets. Les autorités n'avaient pas écarté l'hypothèse que les poulets aient été infectés par des oiseaux migrateurs.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier