Grippe H1N1 : L'Afssa met en place des recommandations pour les élevages

L'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a annoncé avoir mis au point un test de diagnostic de la grippe H1N1 pour l'animal, ainsi qu'une série de recommandations au cas où un élevage venait à être touché en France.

« A l'heure actuelle, il n'y a pas d'élevage de porcs contaminé en France », a précisé le directeur général de l'Afssa, Marc Mortureux, même s'il estime « probable » que cela se produise prochainement.

L'Afssa recommande la vaccination des éleveurs

Un des risques possibles est qu'un éleveur porteur de la grippe contamine ses animaux, selon l'Afssa. Par conséquent, l'agence recommande « la vaccination des professionnels » de manière préventive, que les éleveurs ayant les symptômes de la grippe évitent le contact avec les animaux ou qu'ils le fassent en portant des masques et une tenue de protection, a expliqué Philippe Vannier, directeur de la santé animale chez l'Afssa.

L'agence a aussi mis au point un test de diagnostic pour les animaux. Les porcs malades devront être mis en quarantaine durant sept jours après la fin des symptômes grippaux, selon l'Afssa. Les animaux touchés « développent une maladie bénigne, évoluant spontanément vers la guérison », explique l'agence, dont les recommandations servent de base aux pouvoirs publics. Concernant les volailles, malgré des foyers de grippe détectés chez des dindes au Chili et au Canada, l'Afssa estime que le risque de contamination est faible.

Pour l'agence, il n'y a pas de risque d'attraper la grippe en mangeant de la viande issue de porcs infectés. La grippe H1N1 « est un problème de santé publique, pas de santé animale », a expliqué M. Vannier, la contamination se faisant plus par les hommes que par les animaux.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires