Grippe mexicaine : L'Égypte va abattre tous les porcs du pays

SC

L'Égypte a décidé l'abattage « immédiat » de son cheptel de porcs pour éviter l'apparition de la grippe porcine sur son territoire.

« Il a été décidé de commencer immédiatement à égorger tous les porcs en Égypte, en faisant tourner les abattoirs à leur maximum », a déclaré à la presse le ministre égyptien de la Santé, Hatem el-Gabali. Les autorités sanitaires d'Égypte, où aucun cas animal ou humain de grippe porcine n'a pour l'instant été rapporté, présentent cette mesure comme un moyen d'éviter dans le pays l'apparition de la grippe mexicaine. Une décision surprenante dans la mesure où les élevages de porcs ne sont pas, jusqu'à preuve du contraire, responsables de l'épidémie de cette grippe.

Le cheptel porcin égyptien s'élève à quelque 250.000 porcs, élevés essentiellement par la minorité chrétienne, puisque l'animal est considéré comme impur par les musulmans. Les propriétaires d'animaux abattus pourraient obtenir une compensation de quelque 600 livres égyptiennes (environ 80 euros) par porc abattu.

L'appellation de la grippe continue de susciter le débat, de nombreuses voix s'élevant pour récuser le nom de « grippe porcine » officiellement adopté par l'OMS, invoquant notamment les conséquences économiques considérables pour les producteurs de porcs.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier