Henri Brichart nommé président de FranceAgriMer

Henri Brichart nommé président de FranceAgriMer

Henri Brichart a été nommé président du conseil d'administration de FranceAgriMer, établissement national des produits de l'agriculture et de la mer le 30 octobre 2015. Le décret a été publié au Journal Officiel le 4 novembre 2015.

Henri Brichart est agriculteur-éleveur, associé en GAEC, en Thiérache dans le département de l’Aisne sur une exploitation de 225 hectares produisant du lait, des vaches allaitantes, des ovins et des céréales. Il est également le deuxième vice-président de la FNSEA et le Président du comité de coordination des associations spécialisées de la FNSEA, depuis 2011.

Il siège aussi au COPA-COGECA (Comité des organisations professionnelles agricoles de l'Union européenne et Comité général de la coopération agricole de l'Union européenne).

Henri Brichard exerce aussi des responsabilités locales (vice-président de la chambre d’agriculture de l’Aisne, conseiller municipal et président de la Cuma d’Ėparcy…). Par ailleurs, il a été président de la FNPL (Fédération Nationale des Producteurs Laitiers) et de l’interprofession laitière (CNIEL) pendant 10 ans.

Sur le même sujet

Commentaires 14

SENTEUR6400

Ces gens là deviennent des fonctionaires dommage

dob

j'énonce juste que le pouvoir grise et perverti.
(exemple), je vous raconte pas comment le président de la safer a convoqué une AGE pour modifier ses statuts pour y rester jusqu'à plus d'âge... en plus de la dizaine d'autres responsabilités...
Je n'aurai pas d'indemnité pour la journée et demi que je vais passer en réunion (pou l'intérêt de tous) cette semaine, j'ai choisi le camp des pauvres, je suis trop bête.
Je ne critique pas ceux qui s'engagent, mais ceux qui en tirent un profit individuel (il y en a beaucoup) et ceux qui trahissent les gens qu'ils sont censés représenter (l'immense majorité).

barinne

tout a fait c'est facile de critiquer mais leur places avec plusieurs casquettes il y tienne la preuve que ce n'est pas si mauvais que ça le probleme il sont partout et nulle part apres on voit comment on est defendu il ne faut pas s'etonnait

memel

pour agri 35: tout à fait d'accord pour ceux qui s'engagent avec conviction pour défendre l'intérêt des agriculteurs. et certaines fonctions peuvent se cumuler parfois de façon complémentaire (engagement politique et syndical).

Par contre, le problème vient de ceux qui cumulent des engagements syndicaux et des engagements au sein des grosses coopératives qui maintenant militent ouvertement pour la restructuration des exploitation agricoles: un jour, on prend la casquette de paysans pour leur demander d'aller manifester pour la défense des prix....l'autre jour, on prend la casquette de président de coopérative pour aller à la conquête du marché mondial...et à désolé ne ne pas être politiquement correct...je n'ai aucun respect pour ces hypocrites grisés par le pouvoir dont la seule excuse et de se dire: il n'y a pas d'autres solutions et si ce n'est pas moi qui à la place, ce sera un autre ..

laitier35

c'est une récompense
pour service rendu en 2009
comme pour le concordia, bateau échoué
mais renflouable
on va quand même pas licencier quelqu'un qui a limité les dégats
bon d'accord, il a d'abord sauvé les meubles de certains, malgré qu'il est largué d'autres

en grand capitaine
c'est de la promotion

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier