Hollande assure que le solde de la PAC sera payé "avant la fin de cet été"

Hollande assure que le solde de la PAC sera payé "avant la fin de cet été"

François Hollande a assuré que le solde des aides de la politique agricole commune (PAC) pour 2015 sera versé aux agriculteurs "avant la fin de cet été" et qu'une avance de trésorerie sera faite pour les paiements 2016 "avant le 15 octobre".

"Le solde des aides 2015 sera versé avant la fin de cet été pour compléter les avances qui ont déjà été assurées en octobre et décembre dernier", a assuré le président de la République lors de l'inauguration lundi de la "Halle Bio" du marché de Rungis. Pour les paiements 2016, "une avance de trésorerie correspondant à 90% des montants attendus par les agriculteurs, soit 6 milliards d'euros, sera liquidée sur les fonds nationaux avant le 15 octobre. Et ce qui n'aura pas été versé en octobre le sera début 2017", a-t-il encore déclaré.

Pour M. Hollande "c'est une annonce très importante pour les agriculteurs parce qu'ils doivent savoir à quel moment ils recevront les aides". Le président a donc demandé "au ministre de l'Agriculture d'être très attentif à ce que ce calendrier soit respecté". La FNSEA, le syndicat agricole majoritaire en France, s'était plaint à plusieurs reprise du retard pris par l'administration dans le versement du solde des aides 2015.  

"Bon usage"

Le président de la République a expliqué ce retard par la difficulté des vérifications à faire, mais aussi par des retards administratifs au niveau communautaire. "Il est assez légitime que l'Europe, versant des aides, veuille en vérifier le bon usage, (mais) il a fallu repérer toutes les parcelles, vérifier les haies, les lieux de production", a-t-il expliqué. "Quand on se plaint de l'administration française, il faut regarder aussi l'administration européenne", a commenté M. Hollande.

"Même avec des moyens technologiques, c'est un travail considérable qui a pris du temps si bien que les aides n'ont pas pu être distribuées tel que c'était prévu", c'est donc l'Etat français qui a "anticipé", en versant des avances. La France doit en effet faire vérifier par des inspecteurs des corrections de surfaces à déclarer dans les exploitations après que des erreurs de déclarations lors de la phase 2008-2012 de la PAC lui ont valu d'être condamnée à trois milliards d'euros de pénalités, ramenées à un milliard après négociation.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 19

maximus

pas faux aigle

salaire d'embauche d'un responsable d'un seul silo celui qui balaie, fait les bons charges les camions ....2300€ net 3 mois de vacances avec les rtt du à la moisson
salaire d'une igenieure agronome 25ans d'experiences dans notre gda , qui nous fait faire des economies en plus 1600€ net

Deere 21

Comparez vos montant de prime avec certains de la Martinique , mais asseyez-vous bien et tenez vous bien .

AIGLE201

Sans aides, aucun n'a de revenu; alors arrêtons de manifester pour un bout de haie en plus ou en moins, arrêtons de manifester pour plus de phytos et d'engrais qui font seulement du rendement et pas de revenu et manifestons pour que notre revenu soit versé de façon à nous faire vivre tous les jours. Et puis arrêtons les augmentations de salaires pour les salariés de nos coop et groupements s'ils n'apportent pas de plus-values pour nous tous entre nous et le consommateur.

bien tot

encore un coup du 49.3 ......On est proche de mai 68

acide

laissez moi rire paysans vous jouez les outrés , les vierges effarouchées , aujourd'hui pas un agriculteur ne gagnent sa vie et personne ne dis rien le monde agricole est fini e bon chien docile il se tait laisse passer la crise tout va bien

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier