Importations américaines : La crise du boeuf continue en Corée du Sud

De nouvelles altercations se sont produites au Parlement sud-coréen où des agents de sécurité ont tenté de déloger des députés d'opposition qui refusent la ratification d'un accord controversé sur les importations de boeuf américain.

L'opposition, qui compte 83 députés contre 172 pour le Grand Parti national (GNP) au pouvoir, s'oppose à la ratification d'un accord avec les États-unis sur la reprise des importations de boeuf américain, un dossier épineux à l'origine de nombreuses manifestations violentes dans le pays.

Les citoyens sud-coréens se sont mobilisés en masse et parfois violemment au cours des derniers mois reprochant au gouvernement d'avoir repris, en avril, les importations bovines sous la pression de l'allié américain et sans véritable contrôle sanitaire. Washington a fait de la reprise de ces importations une condition préalable à la ratification d'un accord de libre-échange historique signé avec Séoul en avril 2007.


Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier