Importations européennes depuis les pays tiers : Recul de l'origine Mercosur

François d'Alteroche

Sur les deux premiers mois de 2011, la tendance au recul des importations de viande bovine en provenance des pays tiers constatée depuis trois ans se confirme. Les viandes et les bovins produits dans l'Union européenne continuent de bénéficier d'une amélioration de leur compétitivité liée à la faiblesse de l'euro et à la flambée des prix à la production chez les autres exportateurs du marché atlantique actuellement en manque de disponibilités, en particulier dans les principaux pays producteurs du Mercosur. « En janvier et février 2011, le cumul sur deux mois de ces importations est de 46 600 tec, soit un recul de 23 % par rapport à 2010 », souligne le service économie de l'Institut de l'élevage. « La compétitivité des viandes du Mercosur a nettement chuté au second semestre 2010. Les prix y restent élevés. »

Ce renchérissement du prix de la viande sud-américaine explique aussi pourquoi certaines chaînes de restauration spécialisées dans les grillades ont au moins en partie réorienté leur approvisionnement en faisant désormais une plus large part à la viande produite en France ou dans d'autres pays de l'Union européenne. Longtemps une part nettement plus conséquente de leurs achats de viande bovine a été basée sur des produits importés d'Amérique latine.

Source Réussir Bovins Viande Juillet-Août 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier