Initiative : Des produits frais, locaux et surtout de saison !

Arnaud Carpon

Initiative : Des produits frais, locaux et surtout de saison !

A deux pas d'Amiens, Olivier et Claire Forobert ont repris quelques hectares de la ferme céréalière familiale pour développer le maraîchage, et proposer aux citoyens des produits locaux, frais et de saison.

Ici, il y a trois ans, ce n'était qu'un simple champ de blé», explique Olivier Forobert en montrant du doigt les parterres de légumes et les serres. Depuis qu'il s'est installé avec Claire, son épouse, en février 2008, ce jeune agriculteur entame un peu plus chaque année la parcelle de blé pour y rajouter quelques planches de légumes. «C'est pour satisfaire la demande », se justifie-t-il. Avant de venir travailler et vivre à Gentelles, à 12 kilomètres de la cathédrale d'Amiens, Olivier et Claire étaient établis à Orléans.

Avec un BTS horticole en poche, Olivier travaillait dans une pépinière, Claire sur une exploitation maraîchère. «Jusqu'au jour où mon beau-père nous a appelés pour nous dire qu'il prenait sa retraite et qu'il laissait les 50 ha de terres qu'il exploitait », se souvient Olivier. Pas question, pour le couple, de revenir pour poursuivre l'exploitation céréalière. «On s'est installé pour faire ce qu'il nous plaîsait. » Les deux conjoints ont donc quitté leurs emplois salariés respectifs pour reprendre une quinzaine d'hectares sur les 50 ha disponibles que comptait la “ferme des tilleuls”.

Sur 5 ha, ils y ont planté un verger et cultivent des fruits et légumes, les 10 ha restants ayant conservé leur vocation céréalière. Sur le bord du chemin communal, ils ont construit un bâtiment multifonctionnel en bois, servant de bâtiment d'exploitation, de logement et surtout de magasin. «Nous ne livrons aucun produit. Tout est vendu ici, en direct.»

Simplicité et convivialité

Le couple ne propose aux clients que des produits frais, de saison, cueillis le matin même, voire la veille au soir. Le prospectus distribué aux nouveaux clients rappelle ce point par une longue liste des produits cultivés et disponibles selon les saisons. Inutile, donc, de venir mi-avril réclamer des tomates ou des courgettes, il n'y en a pas ! « Ce n'est pas si évident de faire changer les mentalités. Les citoyens ont été trop habitués à consommer de tout, toute l'année. » Mais à voir les clients affluer dès l'ouverture du magasin, les nouveaux clients semblent retenir facilement la leçon et apprécient la convivialité de l'endroit.

Retrouvez la ferme des tilleuls sur www.ferme-des-tilleuls.com

« Chez nous, les clients sont accueillis par Carlos et Cassis, nos animaux de compagnie, explique Claire, qui ouvre le magasin les après-midi du mardi au vendredi, et le samedi toute la journée. Ils viennent souvent avec leurs enfants, pour lesquels nous avons installé quelques jeux de plein air à l'entrée du magasin. ». Outre les légumes, les clients peuvent aussi acheter des volailles et des lapins à commander au préalable, ainsi que des produits régionaux – terrines, bières, confitures, oeufs, miel, cidre, fromages… – qu'Olivier et Elodie ont sélectionnés avec soin. « Nous veillons à ne vendre que des produits artisanaux, transformés si possible à moins de 80 km d'ici. » Autant dire qu'à la “ferme des tilleuls”, les locavores amiénois trouveront leur bonheur. Retrouvez la ferme des tilleuls sur www.ferme-des-tilleuls.com

Source Ja Mag

Publié par Arnaud Carpon

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires