Inondations : feu vert pour 4,9 M d'euros d'indemnisations

Les agriculteurs de six départements du sud de la France affectés notamment par les inondations de novembre 2011 recevront 4,9 millions d'euros d'indemnisations, annonce le ministère de l'Agriculture.

Le comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) a donné jeudi un avis favorable aux demandes d'indemmnisation présentées par les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Gard, l'Hérault, les Pyrénées-Orientales et le Var, selon le ministère.

Le comité a même proposé de majorer à titre exceptionnel de 25% les indemnisations dans le cas du Var, qui avait aussi subi des inondations en  juin 2010 "risquant de compromettre la pérennité de l'activité agricole". "Une première enveloppe de 1,5 million d’euros va être déléguée aux départements pour payer un acompte de 30% aux agriculteurs sinistrés", indique
le communiqué, sans préciser le calendrier du versement.

Les inondations de novembre 2011 "ont causé des pertes de récoltes, notamment sur les cultures maraîchères et horticoles, ainsi que des pertes de fonds avec des dommages aux sols et des ceps de vignes emportés", rappelle le ministère.

Le CNGRA a donné également des avis favorables à deux autres demandes
d'indemnisation.  L'une, de 3,4 millions d'euros, concerne le Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne, le Gers, la Dordogne et la Gironde "pour des pertes sur prunes d'Ente et prunes de table, à la suite dune succession d’aléas climatiques au cours du printemps et de l’été 2011". L'autre, d'un montant de 714.000 euros, a été accordée à l'Ardèche, la Lozère et le Gard "pour des pertes sur les châtaignes dues à la sécheresse de 2011".

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires