Installation : Améliorer encore et toujours l'accompagnement

Carole de Boyer d'Eguilles

Installation : Améliorer encore et toujours l'accompagnement

Cent fois sur le métier remettre son ouvrage. Cet adage s'applique parfaitement quant il s'agit de penser et de repenser l'installation. « Cette année, nous allons relancer la réflexion sur l'installation, réfléchir à comment nous pouvons encore améliorer l'accès à l'accompagnement pour que davantage de jeunes y passent. Nous allons également nous pencher sur la pertinence des outils. La DJA, les prêts bonifiés par exemple, répondent-ils encore aux besoins de porteurs de projet toujours plus divers ou doivent-ils être repensés ? », questionne Joël Clergue, vice-président JA nat' en charge de l'installation.

Première occasion de se pencher sur le berceau de l'installation, la session RGA. Elle se tiendra début février 2011 en Ariège et sera l'occasion de faire le point sur des enquêtes menées par les régions JA pour savoir si les objectifs initiaux de l'accompagnement (du sur mesure sans individualisation) sont bien remplis, mais également dégager des pistes de réflexion pour pallier les freins à l'installation (en amont et durant l'accompagnement) identifiés sur le terrain.

Il s'agit notamment de l'accès à la formation. Certains porteurs de projet renoncent à se former du fait de leur éloignement géographique, d'une impossible adéquation entre leur vie personnelle, leur vie professionnelle et le temps nécessaire pour se former. « Faut-il développer la formation à distance ? Quelle formule peut-on imaginer, interroge Joël Clergue. Autres interrogations, pour s'installer, les moyens qui sont mis en place aux différents échelons ne fonctionnent pas en synergie, peut-on imaginer une cohésion plus importante entre les aides régionale et nationale et en impulser la mise en place ?» Par ailleurs, comment faire en sorte que personne ne reste au bord du chemin et intègre le PPP, gage de réussite ?

A l'issue de la session, les responsables installation repartiront avec une action à mettre en oeuvre pour lever les freins détectés, et également avec une vision européenne de l'installation grâce à la présentation du package jeune du Ceja (voir JA mag n°665 p. 10) par sa directrice Pascale Rouhier, et du projet Pac JA. Ces débats permettront d'amorcer la réalisation du rapport d'orientation 2011 sur le thème « Quelles installations demain ? ». Il devrait permettre de répondre à la question de l'accès au foncier et de proposer de nouveaux outils à mettre en place pour coller au plus près aux besoins des futurs installés. Un moyen de rester force de propositions.

Source Ja Mag

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier