Interviews : De la musique dans la tête des JA

vendee agricole

A l'occasion de la fête de la musique le week-end dernier et lundi soir, trois JA musiciens parlent de leur passion. Entretien.

Hélène Pagenaud* : « Ma boite à frissons »

- Comment êtes-vous venue à la musique ?

Vers l'âge de 4-5 ans, dès que j'entendais de la musique, j'imitais un accordéoniste avec une boîte qui avait une lanière, en guise d'accordéon.
Vu mon attirance pour cet instrument, mes parents m'ont inscrite à l'école de musique.
A 6 ans, j'ai donc commencé l'éveil musical, afin d'apprendre à déchiffrer une partition.
A 7 ans, j'ai commençai les cours d'accordéon que j'ai suivi pendant 10 ans. Depuis, mon accordéon ne me quitte plus. Je joue également du piano depuis 6 ans.
Après, pourquoi de l'accordéon, je ne sais pas vraiment, d'autant plus que personne de mon entourage ne faisait de la musique.


- Que ressentez-vous quand vous jouez ?

Pour moi, jouer de l'accordéon est un moyen de me défouler, de me détendre, de m'évader de la vie quotidienne. L'accordéon est aussi un moyen de m'exprimer en dégageant des émotions accentuées grâce au soufflet de l'accordéon.
Pour moi, la musique commence là où s'arrête le pouvoir des mots.
Si je devais donner un synonyme à l'accordéon, je dirais, boîte à frissons !


- Que dire encore sur l'accordéon ?

L'accordéon va de pair avec le mot festivité. Il donne l'occasion de retrouver les airs et les chansons de toujours. Il permet ainsi de faire chanter et danser.
C'est un instrument populaire qui a su s'adapter aux différents styles musicaux. On le retrouve dans le folklore, la musette, le jazz, musique de film ; il est également intégré par des chanteurs, des groupes de rock et de musique électro…


- Votre morceau préféré à l'accordéon ?

La musique poétique de Yann Tiersen , qui fait rêver, voyager et qui a apporté une autre vision de l'accordéon.


- Votre plus beau souvenir ?

A l'age de 13 ans, j'ai participé à mon 1er concours européen d'accordéon, en Suisse, que j'ai remporté avec distinctions du jury.
Aujourd'hui, je joue lors de cérémonies et cortèges de mariage, fêtes de famille, fêtes communales, banquets… Et pour mon plus grand plaisir.

- Un conseil pour les futurs joueurs d'accordéons ?

Pour apprendre l'accordéon, il faut de la patience et beaucoup de motivation car il faut plusieurs années avant de maîtriser l'instrument.

* Hélène Pagenaud est aussi la présidente des JA du canton de l'Hermenault.

Simon Lucas* : Du cor au saxo ténor

- Comment vous est venue l'envie de jouer de la musique ? De quel instrument et pourquoi celui là ?

Dans mon village, il n'y avait que deux activités possibles, le foot et la musique. J'ai donc démarré les deux dès le plus jeune âge. Avec le temps, il m'a fallu faire un choix qui a été la musique.
J'ai commencé à l'âge de 6 ans par des cours d'éveil musical c'est là que j'ai choisi mon instrument après avoir écouté le conte musical « Pierre et le Loup »: le cor qui représentait le loup. Un an plus tard, je commençais à apprendre cet instrument.


- Dans quel cadre jouez-vous ?

Je fais partie de différents groupes : l'ensemble musical de Maillé qui regroupe une cinquantaine de musiciens tous les vendredis soirs. L'orchestre d'harmonie de Vendée qui regroupe environ 40 musiciens de la région et qui répète par session le dimanche à La Roche sur Yon.
L'orchestre de cuivres, « Cuivres et percussions de l'Ouest » qui fonctionne également par session le dimanche à Nantes et qui regroupe une quinzaine de musiciens.
Avec ces 3 ensembles, je fais en moyenne une bonne dizaine de concerts par an.


- Comment avez-vous fêté la musique lundi dernier ?

Pour la fête de la musique, j'ai écouté les groupes jouer dans les rues mais je n'ai pas joué, ce sont de grands ensembles, il est donc difficile de s'installer dans les rues.
Depuis tout petit j'ai toujours eu envie de jouer d'un instrument, mais cela fait seulement 6 ans que je joue du saxo ténor. Tout a été très vite ; un jour, à la kermesse de La Flo, mes parents ont entendu une annonce au micro, concernant l'harmonie qui cherchait des musiciens ! Ils m'en ont fait part et je me suis présenté. Je ne connaissais ni solfège, ni jouer mais il manquait des joueurs de saxo alors je m'y suis vite mis. La première année, j'en pratiquais tous les jours pour me faire la main, puis maintenant, ça roule.

* Simon Lucas est membre de l'équipe des JA de Maillezais.

Ludovic Ménard* : Sans demi mesures

- Parlez-nous de votre passion ?

Ma passion c'est la musique. Seule distraction qui me permette de m'évader, d'oublier mon métier. Si on joue de la musique en pensant à son travail, ce n'est pas la peine, il vaut mieux arrêter sinon on fait plein de canards… Et sans jeu de mots.


- Parlez nous de votre groupe ?

Je suis président de l'Harmonie-Banda « Sans demi mesure » de La Pommeraie-sur-Sèvre depuis le début d'année.
Le groupe est composé d'environ 40 musiciens (trompettes, souba, flûte clarinette, batterie, trombone et saxo) et d'une école de musique d'environ 20 élèves.
Notre style de prestations reste de la musique de rue, de variété, comme Johnny Hallyday, Patrick Sébastien, Aznavour, Joe Dassin… ou encore des styles basques très connus, typique des bandas animées du sud ouest comme Paquito, Vino Grieco…
Nous avons un site sur lequel tout le monde peut naviguer : www.sansdemimesure.org
Ce site génère plein de contacts et permet de mieux nous faire connaître hors département et à l'étranger, exemple Vitré, St Astiers (Féria de Dordogne) mais aussi dans le coin : biennale de Fontenay, fête de la musique de la Tranche-sur-Mer, d'Angers…


- Comment avez-vous vécu cette fête de la musique ?

Pour la fête de la musique, nous nous sommes produits dans plusieurs communes et notamment à La Pommeraie sur Sèvre pour les Prestivals où 1 300 repas ont été servis avec 12 cochons à la broche. 5 bandas étaient présentes ! C'était vraiment l'ambiance féria.

* Ludovic Ménard est aussi membre des JA de Pouzauges

Propos recueillis par Aurore TROGET

Source vendee agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires