Intrants : L'énergie est de plus en plus chère

En avril 2010, le prix des intrants continue d'augmenter à cause de la hausse du prix de l'énergie de plus en plus marquée. Les prix des engrais baissent de moins en moins en glissement annuel.

Depuis novembre 2009, le prix d'achat des biens et services de consommation courante en agriculture est sur une pente ascendante. Celui des intrants augmente notamment du fait de la hausse importante du prix de l'énergie. Ces chiffres 2010 sont toutefois à relativiser car ils n'intègrent pas encore le remboursement de la TIPP, contrairement à ceux de 2009.

Le prix des engrais et amendements croît également depuis décembre 2009. En avril 2010, il demeure cependant inférieur de 29% à celui d'avril 2009, très élevé. Les prix des produits de protection des cultures et des aliments pour animaux restent stables, même s'ils sont légèrement en recul par rapport à avril 2009.

Les prix des intrants pour les cultures permanentes, moins volatils que pour les autres productions, diminuent de 1,2 % par rapport à avril 2009. En glissement annuel, les coûts pour les grandes cultures se rétractent de façon marquée, les prix en avril 2009 étant particulièrement élevés.

Les prix d'achat des aliments composés mesurés sont quasiment stables de décembre 2009 à avril 2010. Ils sont en avril en baisse de 7% par rapport à avril 2009, et sont légèrement inférieurs à leur niveau d'il y a trois ans. Les prix des matières premières utilisées en alimentation animale, sont en hausse légère en avril et mai. Il demeure cependant en mai un peu inférieur (-2 %) à son niveau de l'année précédente.

Les disponibilités en tourteaux de soja baissent en mars de plus d'un quart en un an. Celles de tourteaux de colza continuent leur expansion (+10 %). Les utilisations de céréales par les fabricants d'aliments composés sont globalement stables, le maïs étant toutefois en nette baisse (-36 %). Les incorporations de blé et d'orge résistent mieux, favorisées par un prix plus attractif. D'importance moindre, le triticale poursuit sa progression. En cumul sur le premier trimestre, il est en hausse de 27 % en un an.

 

Suivez les marchés des intrants et les avis d'experts sur le Service Expert Énergie Azote de Pleinchamp.com.

Source d'après Agreste Conjoncture

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier