Irrigation : La chambre d'agriculture Midi-Pyrénées dénonce la loi sur l'eau

Une motion s'opposant à la nouvelle loi sur l'eau et sa réforme des prélèvements pour l'irrigation, désormais basés sur des volumes pour chaque exploitation, a été adoptée à l'unanimité par la chambre régionale d'agriculture de Midi-Pyrénées.

Le texte, publié par la chambre régionale, demande notamment « la suspension immédiate du processus de définition des volumes prélevables et la remise en discussion des dispositions résultant de la circulaire du 30 juin 2008 ».

Il souhaite également « la mise en chantier d'un plan concret, financé et adapté aux besoins de chaque sous-bassin, de création de ressources en eau garantissant les usages agricoles sur la base de ses besoins de consommation et répondant aux attentes des autres consommateurs ».

Quelque 3.000 agriculteurs selon les organisateurs, 1.500 selon la police, avaient manifesté le 8 mars dans le centre de Toulouse pour défendre la fourniture d'eau pour l'irrigation. Une manifestation similaire avait rassemblé les agriculteurs de la partie « Adour » à Mont-de-Marsan (Landes).

« Les nouvelles directives (du gouvernement) ne prennent pas en compte les besoins des agriculteurs », avait déclaré le président régional de la FNSEA en Midi-Pyrénées, Jean-Luc Poli. La chambre régionale exige dans sa motion « le respect des engagements pris par le préfet de région, coordonnateur du bassin Adour-Garonne, notamment le maintien du système actuel de gestion pour 2010 et 2011 ».

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires