Jean-Louis Borloo : L'effort va se porter sur les moteurs électriques ou à hydrogène»

SC

Les ministres européens de l'Environnement et de l'Énergie, réunis près de Paris, remettent en cause l'objectif de 10% des biocarburants dans l'essence et encouragent le développement des moteurs électriques ou à hydrogène.

Les ministres européens de l'Environnement et de l'Energie disent avoir «découvert» qu'aucun objectif contraignant sur le développement des biocarburants ne figurait dans le plan de lutte contre le réchauffement proposé en janvier par la Commission européenne : «La Commission parle de 10% d'énergies renouvelables pour les transports, et non de 10% de biocarburants», confirme Jean-Louis Borloo.

«Pendant des années, la seule vérité c'était les biocarburants. On est en train de changer d'avis à toute vitesse. (...) Ce qui était la solution il y a dix huit mois est aujourd'hui voué aux gémonies», déclare-t-il. Selon le ministre, l'effort va désormais se porter sur les moteurs électriques ou à hydrogène. «Les constructeurs basculent sur d'autres modes d'énergie», assure-t-il.

Biocarburants : la solution réaliste

Du côté de la Commission européenne, on précise que pour passer à l'électrique ou à l'hydrogène la flotte de véhicules existants, il faut modifier les moteurs, ce qui n'est pas le cas pour le biodiesel. «Les biocarburants sont la solution réaliste pour réduire la dépendance de l'UE dans le pétrole à l'horizon 2020», affirme Ferran Tarradellas, porte-parole du commissaire européen à l'Énergie Andris Piebalgs. «La porte reste ouverte aux autres sources d'énergie, à condition qu'elles soient renouvelables, ce qui n'est pas le cas pour l'électricité fournie par les centrales nucléaires», rappelle-t-il.

Accusés depuis quelques mois de contribuer à la déforestation et à la flambée des prix agricoles, les biocarburants ont subi une nouvelle attaque vendredi : le quotidien britannique The Guardian a publié un rapport de la Banque Mondiale soutenant que leur essor serait responsable pour 75% de la flambée des prix des produits alimentaires.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier