Jean-Michel Lemétayer : L'État ne peut pas toucher aux aides européennes

Le président de la FNSEA estime que le gouvernement ne peut pas « toucher » aux aides européennes accordées aux agriculteurs dans le cadre de sa politique de rigueur.

La semaine dernière, le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire a indiqué qu'il ne pourrait pas verser certaines aides aux agriculteurs en raison du gel annoncé des dépenses de l'État. « On ne peut pas toucher à la politique des soutiens européens. C'est plutôt le moment d'investir en agriculture que de parler de réduction budgétaire », a réagi Jean-Michel Lemétayer sur France Info, plaidant a contrario pour des allégements de charges.

« Lorsqu'on parle d'allègement de charges en agriculture ce n'est pas forcément des efforts budgétaires de la part de l'État », a-t-il esquissé. L'État pourrait par exemple, selon lui, exonérer les agriculteurs d'obligations en matière environnementale en cas de baisse des revenus.

Pour une «pause environnementale»


« Plutôt qu'une réduction budgétaire, l'État devrait prendre des mesures qui ne coûtent pas d'argent. La pause environnementale est une des mesures qui ne coûtent pas forcément d'argent », a-t-il fait valoir.

Le président de la Fnsea estime qu' « il y aura certainement des efforts à faire en agriculture comme dans tous les secteurs », mais qu' «il y a plus besoin de faire des efforts d'organisation de filières, de modernisation de notre activité que de parler de réduction budgétaire ».


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier