Jean-Michel Schaeffer, nouveau président des Jeunes Agriculteurs

Jean-Michel Schaeffer, nouveau président des Jeunes Agriculteurs

Jean-Michel Schaeffer, 32 ans, a été élu mardi soir à Perpignan président du syndicat des Jeunes Agriculteurs (JA), dans le cadre du 44e congrès des JA, qui se déroule de mardi à jeudi.

Jean-Michel Schaeffer, ingénieur agronome, était depuis 2008 vice-président des Jeunes Agriculteurs en charge de l'installation. Il succède à William Villeneuve, en poste depuis 2 ans. Il fait partie d'un Groupement agricole d'exploitation commun (GAEC) à Geispolsheim, dans le Bas-Rhin. Il produit avec son père (Eugène Schaeffer) des volailles, des céréales, des choux à choucroute, de la betterave à sucre et de la viande bovine.
A l'occasion du congrès des Jeunes Agriculteurs, le nouveau responsable des JA a plaidé pour la création d'un dispositif de stabilisation des prix des produits agricoles. « On aimerait mettre en place des mécanismes qui permettent de stabiliser les prix. Les agriculteurs ne peuvent plus faire face à la baisse des prix », a-t-il déclaré. Il a également pour objectif de « conforter et d'améliorer la politique d'aide à l'installation et à l'accompagnement » des nouveaux exploitants.

40 à 50 millions d'euros pour l'installation

Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire, présent à l'ouverture du congrès, a demandé aux JA de faire des propositions pour l'utilisation des 40 à 50 millions d'euros levés grâce à une nouvelle taxe. Dans le cadre du projet de loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche (LMAP), le Sénat a en effet voté le 28 mai l'instauration d'une nouvelle taxe sur les plus-values réalisées lors de la vente de terrains agricoles devenant constructibles.
M. Le Maire se dit « convaincu que cette taxe est indispensable » et compte sur des propositions concrètes avant que les débats ne commencent en séance plénière la semaine prochaine. « Nous perdons l'équivalent d'un département de terres agricoles tous les dix ans. (...) On peut prendre les chiffres dans tous les sens, nous arrivons au même résultat: la France, grande puissance agricole européenne, est en train de laisser se dilapider son capital agricole », a-t-il dit.
Les Jeunes Agriculteurs sont en train de terminer d'élaborer leur proposition, a assuré Jean-Michel Schaeffer.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier