Job d'été : Les services de remplacement recrutent

SC

Les services de remplacement en agriculture sont fortement pourvoyeurs d'emplois en milieu rural, notamment en période estivale. Des opportunités d'embauche seraient à saisir dans les prochaines semaines.

« De très nombreuses opportunités d'emploi existent au sein des services de remplacement, avec des offres pouvant convenir à différents projets professionnels : job d'étudiant les week-end ou les vacances, compléments d'autres revenus, passerelle avant l'installation comme agriculteur ou possibilité de faire carrière ! » annonce la Fédération nationale des services de remplacement dans un communiqué (FNSR).

Les services de remplacement emploient chaque année 10.000 salariés agricoles ‘Agent de remplacement', représentant 2.700 Équivalents Temps Plein. Si plus de la moitié de cette activité est effectuée par des agents en CDI, une part importante des embauches est plus ponctuelle dans le cas d'absences imprévues ou pour répondre à variations saisonnières.

7.000 personnes employées l'été

« C'est souvent en été qu'il est le plus difficile de concilier les besoins et l'offre de remplacement, par exemple lors des week-end de ponts de mai ou au mois d'août » ajoute la FNSR. A cette période, les agriculteurs -incités depuis 2006 par la création du crédit d'impôt lié au remplacement pour congé- souhaitent partir en vacances, mais les agents de remplacement titulaires souhaitent eux-mêmes avoir des congés. Aussi, des besoins d'embauches se ressentent chaque année. Entre juin et septembre, ce sont 7.000 personnes qui vont travailler dans toute la France, pour des missions allant de 1 jour à 4 mois.

Les Agents de remplacement recherchés ont des profils très variés : des titulaires du BEP aux diplômés du supérieur, ainsi que des personnes autodidactes. Le métier change, il se féminise et s'ouvre de plus en plus à des personnes non issues du milieu agricole.

Les 480 Services de remplacement organisent l'intervention de salariés pour remplacer leurs 68.000 adhérents agriculteurs lors de leurs absences pour les motifs de congé, maternité-paternité, maladie-accident, formation, mandats professionnels ou syndicaux…

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires