Jour J pour Pascal Chaponneau, éleveur de mouton Charollais

Raphaël Lecocq

Pascal Chaponneau, éleveur de moutons Charollais à Uxeau (71)

L’éleveur présente des animaux dans 4 catégories au concours de la race. Verdict cet après-midi. Le commerce, ce sera pour demain et après, avant les ventes effectives en mai prochain sur l’exploitation.

Jour J pour Pascal Chaponneau, éleveur de mouton Charollais

Les animaux ont leur pédigrée, les éleveurs aussi. Pascal, 43 ans, incarne la troisième génération de Chaponneau, éleveurs sélectionneurs de moutons Charollais. Installé à Uxeau (71), il participe cette année à son 16ème Concours général. Il a déjà un beau palmarès derrière lui avec pas moins de 24 premiers prix de section et  8 premiers prix de championnat. Depuis dimanche, il scrute la concurrence. « C’est jouable » se contente-t-il d’affirmer, quelques heures avant l’ouverture du concours. « Les éleveurs ayant franchi les différentes étapes de la sélection sont certes en concurrence mais le mouton Charollais, c’est une petite famille, et au final, c’est la race qui gagne ».

Contrat verbal

Pascal Chaponneau est venu avec 12 bêtes à Paris. Il concourt dans les catégories des jeunes et vieux béliers ainsi que des femelles suitées et non suitées. A Uxeau, 70 brebis composent l’élevage. Il faut aussi compter avec un cheptel de bovins, forcément Charolais. La sélection est inscrite dans les gênes de la famille depuis trois générations. Il y a bien évidemment des enjeux financiers mais la passion l’emporte sur tout le reste. «Ici à Paris, on ne vend pas d’animaux, poursuit l’éleveur. Après le concours, nous aurons la visite d’acheteurs français et étrangers. Certains vont s’engager sur des achats de brebis mais on ne signe rien. Tout est verbal. Je reverrai mes clients sur l’exploitation à partir du mois de mai ». 

Suivez toute l'actualité du SIA 2012

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires