Journée mondiale de l'alimentation : Près d'un milliard de personnes menacées de famine

SC

967 millions de personnes souffrent actuellement de malnutrition, selon un rapport de l'organisation humanitaire britannique Oxfam. Une situation qui pourrait s'aggraver avec la crise financière mondiale

L'inflation galopante du prix des aliments de base, comme le riz et les céréales, a poussé cette année 119 millions de personnes de plus dans une situation de famine, ajoute l'organisation dans son rapport publié à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation organisée aujourd'hui par l'Onu.

La hausse du coût des aliments a eu un effet « dévastateur » sur certaines populations. Au Guatemala, le prix du blé a fait un bond de 300% ; le prix de la farine et du riz a doublé au Cambodge et aux Philippines l'an dernier... L'Oxfam lance un appel aux dons pour lever 15 millions de livres (19 millions d'euros) afin de financer ses opérations d'assistance.

La crise financière pourrait aggraver la situation

De son côté, le directeur général de la FAO, Jacques Diouf craint que la crise financière exacerbe les difficultés des populations pauvres des pays en développement. « Les Gouvernements doivent éviter de réduire l'aide octroyée au secteur agricole des pays en développement et de recourir à des mesures commerciales protectionnistes en réponse à la crise financière mondiale ». Selon lui, les emprunts, les crédits bancaires, l'aide publique au développement, les investissements étrangers directs et les envois de fonds des travailleurs pourraient tous être mis à mal par l'aggravation de la crise financière.

«Si la volonté politique et les promesses des donateurs ne se transforment pas en mesures concrètes et immédiates, des millions d'autres personnes pourraient sombrer dans une pauvreté plus profonde et une faim chronique» estime-t-il.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier