L'agrotourisme : un vrai complément de revenu

Sophie Giraud

Session printanière de la chambre régionale sur le potentiel avéré de l'agrotourisme.

Face à la demande croissante des consommateurs, à la recherche de liens sociaux et de produits “locaux de saison”, d'authenticité, de tradition, le réseau Bienvenue à la ferme a sans conteste une sérieuse carte à jouer. C'est le message qu'est venu distiller Bernard Artigue, président national de Bienvenue à la ferme, devant les élus de la chambre régionale d'agriculture d'Auvergne réunis dernièrement en session. Une activité qui, selon Bernard Artigue, est “un véritable complément de revenu pour l'exploitation, un pilier de la rentabilité notamment pour les produits”. Une étude conduite en 2009 en Midi-Pyrénées a ainsi démontré que l'activité agritouristique générait en moyenne 23 % du chiffre d'affaires de l'exploitation, et l'activité “circuits-courts”, 64 %.

Une offre plus lisible

Leader de l'accueil à la ferme, le réseau Bienvenue, compte 6 000 agriculteurs, professionnels du tourisme, répartis sur tout le territoire. Sept mille quatre cents prestations d'accueil et de vente à la ferme, encadrées par une charte éthique et des cahiers des charges spécifiques, sont proposées. Pour autant, dans un souci d'adaptation permanente à la demande, les chambres d'agriculture se sont lancées dans une nouvelle stratégie offensive afin de faire de Bienvenue à la ferme et des marchés de producteurs de pays des vecteurs de croissance économique. L'enjeu est, entre autres, de clarifier l'offre Bienvenue à la ferme, autour de la production agricole, avec une marque recentrée sur la valorisation de la production agricole et le produit consommable, des activités de vente et d'accueil qui s'articule autour du produit consommable et un recentrage sur une cible prioritaire : le consommateur de proximité. Parce que l'hébergement à la ferme est aussi un phénomène “tendance”, le réseau a revu sa communication autour de ces prestations, avec une nouvelle accroche “être bien chez nous, c'est naturel !” Pour la rendre plus lisible, l'offre a été recentrée autour de six thématiques : Z'anifermes, fermes gourmandes, savoir fermes, fermes bio, rando fermes et fermes bacchus.
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.-

Source L'Union du Cantal

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier