L’AOP salers fait sa promo dans tous les Carrefour de France

15 UNION DU CANTAL

Vendredi 7 octobre à Salers, la Société fromagère du Livradois et cinq producteurs fermiers d’AOP salers ont signé un partenariat avec Carrefour pour entrer dans la démarche FQC.

La Société fromagère du Livradois a signé un contrat Filière Qualité Carrefour pour l’AOP salers. Un partenariat qui va permettre de promouvoir l’appellation fermière et les producteurs.

L’aventure a commencé : depuis le mois de septembre, dans les 239 hypermarchés et les 1 000 supermarchés de l’enseigne Carrefour, l’AOP salers est la star de la rentrée au rayon des fromages. En intégrant la famille Filière Qualité Carrefour, la plus petite appellation fromagère d’Auvergne sort du rayon : 7 000 vendeurs la mettent en avant partout en France et la font déguster aux consommateurs.

Mis en avant par 7 000 vendeurs

“Depuis 24 ans que la Filière Qualité Carrefour existe, notre objectif est de proposer des produits frais, de qualité irréprochable et accessibles à tous, a déclaré Bruno Lebon, directeur des produits frais chez Carrefour, lors de la signature du contrat avec la Société fromagère du Livradois, vendredi 7 octobre à Salers. Notre rôle est de donner du plaisir au client, mais aussi de raconter l’histoire du produit pour faire valoir tout le travail qui est fait en production et en affinage.” Implantée à Fournols dans le Livradois-Forez, la Société fromagère du Livradois connaît bien la démarche FQC : elle a déjà été sélectionnée par Carrefour en 2005 pour les AOP fourme d’Ambert et le bleu d’Auvergne. “C’est une vraie opportunité pour la filière, s’est félicité Philippe Thuaire, président directeur général. Ça va permettre de développer ce fromage d’exception et de le faire découvrir au plus grand nombre. De plus, dans un contexte agricole difficile, cet engagement sur le long terme va donner aux producteurs de la visibilité.” Dans les magasins, les consommateurs vont découvrir les visages des cinq producteurs fermiers d’AOP salers sélectionnés par l’enseigne : le Gaec Baduel-Journiac, le Gaec Duval Claude Père et fils, le Gaec Rigaudière d’Ambial, le Gaec Fagheol- Besseyre et le Gaec de La Calsade.

70 tonnes, la première année

“Il y a une bonne traçabilité, c’est un plus pour le produit et pour le consommateur”, a confié Frédéric Duval. “Peu de gens savent que l’AOP salers est un fromage 100 % fermier, fabriqué après la traite à partir du lait d’un seul troupeau, c’est une chose importante à mettre en avant”, ont réagi Sébastien et Catherine Baduel. “C’est un plus pour notre image”, ont conclu David Besseyre et son épouse. Pour Laurent Lours, président de la section AOP salers au Cif, “la démarche Qualité Carrefour devrait être un tremplin pour notre filière qui n’a pas beaucoup de moyens”. Ce que peut confirmer Philippe Thuaire qui a tissé un partenariat durable et fiable avec l’enseigne : si l’engagement porte sur 70 tonnes d’AOP salers pour la première année, “on devrait pouvoir, à terme, monter à 120-140 tonnes et faire entrer d’autres éleveurs”.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier