L'Etat autorise les tirs d'effarouchement des vautours en Ariège

L'Etat autorise les tirs d'effarouchement des vautours en Ariège

L'Etat va autoriser des tirs d'effarouchement des vautours dans certains secteurs de l'Ariège où des "attaques" de rapaces sur des troupeaux ont été signalées, a annoncé mardi la préfecture à Foix.

La préfète de l'Ariège, Nathalie Marthien, a expliqué devant la presse qu'elle allait signer dans les jours prochains "un arrêté autorisant les tirsd'effarouchement des vautours". La mesure " expérimentale " s'appliquera pendant un an, le temps d'évaluer son efficacité. Elle sera limitée "aux secteurs où des attaques ont été repérées", a-t-elle précisé. Des agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage seront chargés d'effectuer les tirs à blanc à double détonation. Certains éleveurs pourraient également être formés pour procéder à ces effarouchements. L'Etat a ainsi adopté une mesure de compromis, afin d'éloigner les rapaces des troupeaux sans pour autant leur faire de mal. Dans le piémont pyrénéen, des attaques de vautours fauve (oiseaux d'espèce protégée) avaient récemment exacerbé les tensions.

"Un charognard, pas un prédateur"

Des éleveurs ariégeois assurent que ce rapace a "changé ses pratiques alimentaires" et s'attaque désormais "à des animaux vivants" et en bonne santé, alors qu'il se nourrit normalement de cadavres voire de bêtes en état de faiblesse. Mais les protecteurs de la faune sauvage et spécialistes réaffirment régulièrement que le vautour fauve "est un charognard, pas un prédateur". Le responsable d'une mission gouvernementale venue en Ariège en juin, l'inspecteur général de santé publique vétérinaire Éric Fouquet, avait rappelé les "positions scientifiques communément admises": "Le vautour fauve n'attaque les bêtes vivantes que si elles sont en situation de faiblesse", c'est-à-diremalades ou en train de mettre bas.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 5

altitude1014

On va pas polemiquer sur une photo, il y a bien plus grave. Le POINT avril 2013:
**Le corps d'une randonneuse de 53 ans décédée à la suite d'une chute près de Larrau (Pyrénées-Atlantiques) le 14 avril, aurait été dévoré par des vautours dans les deux heures qui ont suivi l'accident, a-t-on appris vendredi auprès du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) d'Oloron. "Nous sommes arrivés sur les lieux en hélicoptère environ deux heures après l'accident, il ne restait que les ossements", a indiqué un secouriste du PGHM présent sur la scène du drame**...
Qui veut voir un membre de sa famille mangé par les vautours??? Predateurs ou charognards ??, Jeux de mots et d'écolos loin de vivre la réalité du terrain: chacun son pt de vue. Les brebis qui mettent bas et les agneaux nouveaux nés qui sont immédiatement attaqués, est ce par un charognard ou un prédateur? Laissons proliférer vautours, requins, loups. Regardons des agriculteurs, entrepreneurs, hoteliers enfin ceux qui TRAVAILLENT dans ces TERRITOIRES ts les jours, perdre leur outil de travail à cause des prédateurs. D'ailleurs Qui devient le prédateur du monde rural ?? Protéger la faune sauvage,certes mais surtout l'equilibrer avec les activités des personnes qui y travaillent et qui entretiennent les territoires ruraux. Territoires si agréables aux promenades de certains rêveurs trés eloignés de la réalité du travail de la terre ou ds le rural.

Pleinchamp

Pan sur le bec de Pleinchamp... Merci de vos remarques attentives. Un vrai vautour illustre désormais cet article !

pickle

Allo pleinchamps? Pas tres competent!La photo n'est pas celle d'un vautour!

pickle

Il parait qu'ils ont aussi été observés en train de jouer au flipper en fumant des clopes

pickle

Si la photo associée à l'article est censée illustrer l'étendue des connaissances en ornithologie des agriculteurs, c'est mal barré pour le vautour...

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier