L'Europe va se munir d'un référenciel sur les bonnes pratiques phytos

Emmanuel Brugvin

L'Europe va se munir d'un référenciel sur les bonnes pratiques phytos
En 2014, le référentiel sur les bonnes pratiques sera disponible. Il ne sera pas coercitif mais permettra d'harmoniser les pratiques. - © J.-C. Gutner

Un vaste programme européen sur les bonnes pratiques en matière de pulvérisation devrait livrer les premières données de référence. À terme, il s'agit de mettre à disposition des exploitants un référentiel complet leur permettant d'orienter leurs pratiques.

C et été, l'IFV devrait publier sur son site les premières données des référentiels de bonnes pratiques établies dans le cadre de Prowadis. Ce programme européen, auquel participent sept pays de l'Union, a pour mission d'établir les bonnes pratiques pour limiter la dispersion de produits phytosanitaires dans la nature lors d'activités agricoles. Ce travail collectif qui mobilise, au travers de l'Europe, des organismes de recherche fondamentale, appliquée et des cabinets conseils, prolonge pour 2012-2014 le travail du précédent programme Topps(1). En France, deux organismes participent à la création d'une méthode d'évaluation et au recueil de données, l'Irsta (ex Cemagref) sur la réduction des transferts dans le sol et les ruissellements dans les nappes et cours d'eau, et l'IFV sur les dérives de dispersion des pulvérisateurs. Leurs évaluations déboucheront sur un canevas de références destinés à une reconnaissance ministérielle.

Grande disparité dans les réglementations européennes

Si les agriculteurs français sont tenus par les textes publiés le 12 septembre 2006 qui ont introduit les ZNT (zones non-traitées) au voisinage des points d'eau, l'Europe connaît une grande disparité dans les réglementations, les pratiques, voire la prise de conscience environnementale. Prowadis devrait permettre un bilan partagé et déboucher sur un guide commun des bonnes pratiques. Mais pas une réglementation. " Il s'agit là de responsabiliser les acteurs sur des pratiques durables ", précise Sébastien Codis de l'IFV, un des artisans du projet présent lors des 16es Rencontres rhodaniennes. Après la publication cet été de ce guide, l'IFV et les chambres d'agriculture seront en mesure de diffuser et proposer des formations. En 2014, Prowadis aura publié un document de référence, qui, sans être coercitif, à l'instar d'une réglementation, devrait permettre d'harmoniser la connaissance, les pratiques et les critères pour l'ensemble des agriculteurs de l'Union. Certains pulvérisateurs ne pourront plus décemment arpenter le vignoble. D'autres, à la diffusion optimisée, resteront en odeur de sainteté.

(1) Train Operations to Promote Best Practices and Sustainability

Source REUSSIR Vigne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier