L'excédent agricole en forte baisse

L'excédent agricole en forte baisse
Les exportations de vins sont en net recul

L'excédent agricole accuse une forte baisse, de plus d'un milliard d'euros, sur les cinq premiers mois de l'année comparé à 2013, en raison du recul des céréales et des exportations de vins.

Selon le bulletin mensuel Agreste du commerce extérieur, publié jeudi par le ministère de l'Agriculture, l'excédent atteint 3,9 milliards d'euros, soit une réduction de 1,2 milliard sur cinq mois, aussi bien en produits agricoles qu'en produits transformés. Cette baisse est aussi sensible sur l'Union européenne que vers les pays tiers.

Les exportations (1,089 milliard d'euros) sont en baisse de 21% par rapport à mai 2013, en particulier celles de céréales qui reculent de 35%, à la fois en valeur et en volumes. Ainsi, le prix à l'export de l'orge diminue de 17%, celui du blé de 18% et celui du maïs de 15%. Les volumes d'orge sont eux en recul de près de moitié (47%), ceux de maïs de 45% et ceux de blé dur de 38%.

En revanche les quantités exportées de blé tendre sont stables. Les exportations de légumes (pommes de terre, tomates, chou fleur) sont également en recul. 

L'exportation de produits transformés recule aussi, notamment les vins (2,568 milliards d'euros en mai 2014, soit une baisse de 152 millions).

Agreste signale aussi une baisse sur les prix et les volumes du sucre et des viandes et volailles vers le Moyen-Orient.  Même en baisse de 108 millions en un an, l'excédent en produits transformés atteint 414 millions d'euros. Au total, sur le mois de mai, les exportations diminuent à destination de la Chine (- 28 millions d'euros), du Yémen, de l'Arabie saoudite et de la Turquie.

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier