L'industrie agroalimentaire riposte contre le "food bashing"

L'industrie agroalimentaire riposte contre le "food bashing"
Seuls 55% des Français ont une bonne image de leur industrie alimentaire (DR)

L'Association nationale des industries alimentaires (Ania) annonce le lancement d'une "consultation citoyenne" sous la forme d'un sondage en ligne visant à améliorer une image des produits alimentaires, écornés par une succession d'études scientifiques et de scandales sanitaires.

"Un fossé se creuse entre ceux qui produisent quotidiennement l'alimentation, dont les 15.789 entreprises agroalimentaires en France, et ceux qui la consomment", affirme l'Ania dans un communiqué. "Seuls 55% des Français ont une bonne image de leur industrie alimentaire", ajoute l'organisation, se basant sur un sondage commandé cet été à l'institut OpinionWay.

"Les résultats de ce sondage ont confirmé la nécessité de comprendre davantage les rapports des Français avec le monde alimentaire dans son ensemble" et ont conduit au lancement d'un sondage en ligne, ouvert jusqu'au 3 mars sur le site vouschangez-nousaussi.fr.

Pointant "la dernière information sur la viande rouge", en l'occurrence la décision de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) de classer les produits carnés parmi les substances cancérogènes, l'Ania explique que cette "atmosphère anxiogène (...) ne fait qu'ajouter à une forme de ‘food bashing’", alors qu'il est "acquis que notre alimentation n'a jamais été aussi sûre".

L'industrie agroalimentaire française a été éclaboussée par de récents scandales, comme celui de la viande de cheval vendue comme du boeuf par l'entreprise Spanghero à ses clients, révélé en 2013. Ces dernières semaines, plusieurs ONG ont dénoncé successivement la présence de traces de pesticides dans des salades, des pommes de terre et des pommes vendues en supermarché, ainsi que la contamination chimique de produits comme les pâtes, le riz et les céréales par des huiles dérivées d'hydrocarbures présentes dans les emballages en carton.

Outre le sondage en ligne, l'Ania souhaite accompagner les entreprises à ouvrir davantage les portes de leurs usines aux consommateurs.

Sur le même sujet

Commentaires 5

neuneu

pleinchamp aura t il le courage de transmettre les réactions des lecteurs à l'ania ?
en tout cas, merci pour vos commentaires, chers lecteurs, comme sur les ogm et autres farces telles que la compétitivité, on voit bien ici que tout le monde n'a pas envie d'avaler des couleuvres. même avec beaucoup de ketchup.
pour un certain végétarien, son texte était aussi ridicule que les réactions males rédigées (oms viande)

fairytales

c evident qu'il ne s'agit de foodbashing mais de badfoodbashing ce qui n'a rien a voir , pour y avoir bosser je sais tres bien comment marche les filieres agro alimentaire les processus de production et les moyens employés pour gaver les gens , c'est juste pire que ce que la masse des gens peut penser bien pire

AIGLE201

Alimentation n'a jamais été aussi sure bactériologiquement peut être (encore que ?)mais en terme de qualité on en est loin.Ils ont raison de s'inquiéter avec tous les conservateurs, colorants, exhausteurs de gout, sel, sucres, amidons,vitamines,....qui sont rajoutés pour donner du gout, un soit disant équilibre alimentaire. Mais il le faut aussi car le produit de base n'est pas toujours très bon, d'ailleurs bon nombre d'éleveur ne mange pas les animaux qu'ils produisent industriellement.Depuis des décennies la chimie à envahie nos rayons et nos assiettes pour devenir les rois du monde.

CLOCHE215

alimentation sure bactériologiquement, mais ça peut provoquer les plaies du futur à savoir les allergies; du point de vue nutritionnel(composition et tract digestif) nous avons tout à perdre...

pickle

haha ils ont bien raison de s'inquiéter, de plus en plus les gens se rendent comptent qu'on leur fait ingurgiter des produits surs peut être, mais sains certainement pas, et que l'industrie agro alimentaire traite les agriculteurs comme des chiens. En espérant que les consommateurs s'éloignent massivement des produits transformes pour revenir a une alimentation bonne pour la santé et pour l'environnement. Rien que la catastrophe écologique qui est en train de se passer en indonesie a cause de l'huile de palme, comment peut-on rester indifférent???

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier