L'INRA prévoit un vaste programme de recherches sur l'agriculture bio

L'INRA prévoit un vaste programme de recherches sur l'agriculture bio

L'Institut national de recherches agronomiques (Inra) prévoit de lancer en 2018 un vaste programme de recherches pluri-disciplinaires sur l'agriculture biologique, afin de"participer à la transformation agro-écologique de l'agriculture", selon son président Philippe Mauguin.

"L'Inra a lancé depuis une dizaine d'années huit grands +meta-programmes+ de recherches transdisciplinaires sur les grands choix de société, tels le changement climatique, la protection animale ou l'alimentation mondiale. Un +meta-programme+ va être consacré au bio à partir de l'an prochain, à l'occasion de la révision des programmes" a indiqué M. Mauguin à la presse lors du salon Tech et Bio à Bourg-lès-Valence (Drôme).   Les "meta-programmes" de l'INRA bénéficient d'un budget annuel de quelque 500.000 euros, ce qui porte le niveau d'engagement de l'Institut à entre 4 et 5 millions d'euros en intégrant les salaires des chercheurs, a précisé M. Maugin.  

Selon lui, l'INRA est déjà le premier institut de recherche mondial en nombre de publications sur le sujet de l'agriculture biologique. Le salon Tech et Bio, qui a lieu tous les deux ans depuis 10 ans dans la Drôme, est l'une des principales agoras européennes réunissant agriculteurs (biologiques ou conventionnels), chercheurs, banquiers, porteurs de projets et fournisseurs de l'agrobusiness sur le thème de l'agriculture biologique, en pleine expansion actuellement. Depuis le début des années 2000, 51 programmes de recherche (ciblés) ont déjà été  menées par l'Inra dans le cadre du programme Agribio.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 3

@bea

Combien d années et de centaine de millions consacre par l inra pour l agriculture conventionnel, c est juste logique quand on veut développer une filière on y investit

DIGUE3942

il y a un autre ou tout nouveau politiquement correct qui sera mis en place et je crains fort que notre revenu du travail sera toujours inexistant ....

béatrice

nous voyons bien que Lefoll a placé ses hommes, viré Hollande par les électeurs, les idées partisanes de ses hommes vont cassés le système agricle.
se glorifié que l'inra va avoir le programme de recherche sur le bio le plus important du monde n'est pas un critére de pertinence les autres économies agricoles sont plus lucides.
Mais comment le mouvement bio arrive à commander en france alors que les électeurs n'en veulent pas, en allemagne "die gründe" sont remis à leur place.
Après l'inra fait toujours des recherches dans le sens où elle obtient le plus de subvention et nous pour répondre à un impératif scientifique.
nous avons la main mise par une minorités sur tout l'appareil qui détermine les choix partiaux de l'agriculture.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier