L’installation, après un détour par l’Australie

Raphaël Lecocq

Aurélien le Clézio, futur éleveur de Pie rouge des plaines à Saint-Connec (22)

Aurélien le Clézio a 17 ans et une certitude : il sera éleveur de Pie rouge des plaines en Bretagne. Mais non sans aller explorer d’autres élevages, voisins et plus lointains.

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans ? Aurélien le Clézio est lycéen, en classe de 1ère au lycée La Ville Davy à Quessoy (22), en conduite et gestion d’entreprise agricole. Les week-end, sinon pendant les vacances scolaires, il est embauché par le Service de remplacement pour assurer la traite dans des élevages aux alentours de Saint-Connec (22). C’est là que son père et son oncle exploitent en Gaec une cinquantaine de Pie rouge des plaines. Faut-il le dire, il donne aussi la main sur l’exploitation familiale. Et il vient de signer un bail de 9 jours non stop à la Porte de Versailles, pour défendre Ducsonne, une Pie rouge maison qui concourra mercredi dans la catégorie 2ème et 3ème lactation, et qu’il ne quitte pas d’une botte, y compris la nuit. Vivement le lycée.

L’Allemagne et l’Australie

On connaît des jeunes moins sûrs de leur fait. Aurélien connaît depuis longtemps sa destinée. Mais il veut se donner du temps avant d’intégrer le Gaec familial. « Je veux découvrir  le maximum d’exploitations pour m’enrichir d’un maximum d’expériences dans les domaines de l’alimentation, de la génétique, de la conduite d’élevage, explique-t-il. En juin prochain, je vais réaliser un stage de trois semaines en Allemagne. Après mon Bac, je vais enchaîner sur un Bts et j’aimerais ensuite partir travailler quelques temps en Australie ». L’an passé, son père et son oncle sont partis dans une autre aventure, celle du robot de traite. Chez les le Clézio, l’aventure, c’est aussi une histoire de génétique.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires