L’UE demande 180 millions d'euros d'aides agricoles à 15 Etats membres

L’UE demande 180 millions d'euros d'aides agricoles à 15 Etats membres

La Commission européenne a annoncé ce mardi réclamer 180 millions d'euros à 15 Etats membres, au premier rang desquels le Royaume-Uni et la Pologne, pour gestion défaillante d'aides agricoles.

Sur ce total de « corrections financières », auxquelles la Commission procède régulièrement sur la base d'audits des systèmes nationaux de versement des aides, l'impact financier pour les Etats concernés sera d'environ 169 millions, le reste ayant déjà été remboursé.  Les deux pays les plus touchés sont le Royaume-Uni, à hauteur de 59 millions d'euros pour les campagnes de 2008 à 2010, et la Pologne, qui devra encore restituer 30,4 millions pour des défaillances en 2007 et 2008.

La Commission leur reproche des défaillances dans l'identification des parcelles agricoles éligibles pour les paiements directs, et dans les contrôles sur place, a expliqué son porte-parole à l'agriculture, Roger Waite.  Il revient aux Etats membres d'établir une cartographie précise de ces zones pour éviter des versements indus, a-t-il rappelé lors d'un point de presse.  Le Danemark complète ce trio de tête, pour le même type de défaillances, avec 11,5 millions à rembourser,

La France est relativement épargnée, avec 1,829 million à restituer pour l'essentiel du fait « d'insuffisances dans le contrôle des critères d'éligibilité » pour les primes ovines. Les autres pays concernés sont la Belgique, l'Allemagne, l'Irlande, la Grèce, l'Espagne, l'Italie, la Lituanie, le Luxembourg, la Hongrie, la Slovénie, et la Finlande.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier