La CGT exprime ses inquiétudes au sujet de la nouvelle PAC

MB

La CGT exprime ses inquiétudes au sujet de la nouvelle PAC

Alors qu’un accord a été conclu à Bruxelles le 26 juin dernier sur la réforme de la PAC 2014-2020, la CGT dénonce cette nouvelle PAC qui selon elle ne règle rien pour l’agriculture et ses salariés.

La Fédération nationale des salariés CGT de l’agriculture et de l’agroalimentaire (FNAF-CGT) s’est exprimée sur l’accord conclu le 26 juin à Bruxelles concernant la réforme de la PAC 2014-2020. « Rien de neuf » a-t-elle déploré en expliquant que « L’avenir des salariés agricoles est encore et toujours ignoré ». « La conditionnalité des aides liée à l’emploi est passée par-dessus bord » a rapporté le syndicat la semaine dernière dans un communiqué. Alors que des « annonces de répartition plus juste et des aides de « verdissement » » avaient été faites, la nouvelle PAC ne pouvait que « suivre les rails empruntés depuis plusieurs années et ne rien régler sur le fond des défis auxquels l’agriculture est confrontée », toujours selon le syndicat. 

La CGT reproche alors à Bruxelles et aux ministres de l’Agriculture de persister dans la suppression des outils de régulation des marchés. Enfin, le syndicat dénonce « À la garantie de prix et de revenus, l’UE répond par l’exhortation à l’assurance privée pour prémunir les agriculteurs contre les conséquences des crises agricoles récurrentes, l’instabilité des prix et la spéculation sur les denrées agricoles », dénonce encore le syndicat de salariés.

Source Communiqué

Publié par MB

Sur le même sujet

Commentaires 3

AIGLE201

C'est bien beau de toujours vouloir gagner en productivité via l'agrandissement des entreprises mais derrière il y a et il y aura de la casse dans les emplois; le textile, la sidérurgie; l'automobile sont passés par là, alors désolé pour eux mais c'est leur tour; d'ailleurs personne ne s'est indigné des centaines de milliers d'exploitations et donc d'emplois de chef d'exploitation disparus. Il y a longtemps j'ai appris qu'il y avait 3 secteurs: primaire, secondaire et tertiaire, quand ont supprime le premier les 2 autres ne tiennent pas longtemps car il ne peuvent pas s'exporter et il ne reste plus que les impôts pour les rémunérer.

ANEMONE302

Plutôt que de s'occuper d'économie agricole la cgt ferait mieux d'inciter les chomeurs à travailler dans le secteur des fruits et légumes à la place des travailleurs roumains et bulgares par ailleurs beaucoup plus courageux que les français .

pietin113

On s'en fou de l'avis de ces gens la,en 30 ans ils ont tout eut et meme plus;nous,rien.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier