La concentration des coopératives agricoles reprend

La concentration des coopératives agricoles reprend
Trois nouveaux spots TV viennent compléter la campagne publicitaire de la coopération agricole (DR)

Globalement, les coopératives agricoles ont vu leur chiffre d'affaires se stabiliser en 2015 et ont repris leurs opérations de croissance externe, qui s'étaient ralenties l'année précédente, d’après la confédération Coop de France.

Les coopératives, qui ont lancé une nouvelle campagne de publicité pour se faire mieux connaître du grand public, ont réalisé 85,1 milliards de chiffre d'affaires global contre 84,8 milliards en 2014.

Dans le même temps, elles ont réalisé 81 opérations de croissance externe, dont 52 pour les seuls mouvements entre coopératives, sur les onze premiers mois de l'année, contre 73 opérations de fusions-acquisitions l'an dernier à la même période.

En France, Terrena est en train de finaliser la reprise du groupe Doux, et InVivo est devenu l'actionnaire majoritaire de la maison de négoce bordelaise Cordier Mestrezat. Mais les coopératives sont aussi allées prospecter au-delà de leurs frontières. Tereos a ainsi annoncé l'acquisition du premier distributeur indépendant de sucre en Europe, Napier Brown Sugar Limited, tandis qu'Agrial a acheté le groupe néerlandais Van Oers United.

« Ce renforcement des leaders coopératifs traduit l'adaptation aux marchés internationaux, car il faut pouvoir jouer à armes égales", a souligné le délégué général de Coop de France, Pascal Viné.

Au total, le secteur a acquis 689 millions de chiffre d'affaires, alors que le volume parallèlement cédé est de 325 millions.

La France compte 2.700 coopératives agricoles, qui représentent en tout 40% de l'agroalimentaire français, dont 15 grands groupes, 152 entreprises  de taille intermédiaire (ETI) et une majorité de PME/TPE. En 20 ans, leur nombre a été divisé par deux.

InVivo, spécialiste du commerce de grains et propriétaire des jardineries Gamm Vert, est le poids lourd du secteur avec un chiffre d'affaires de 5,7 milliards en 2013/14. Il est suivi par la coopérative laitière Sodiaal (5,4 milliards d'euros), Terrena (4,7 milliards) et Tereos (4,3 milliards).

 

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 3

mich

la fontaine le bœuf et la grenouille

Moumi

40% de l agroalim viennent des Coop donc les principaux responsables de la situation catastrophique des agri sont leurs coop elles mêmes ..... Et elles en profitent pour s agrandir a l étranger car la situation se gâte en france

PLEIN41

Le secteur coopératif en pleine santé, mais dans tous les domaines agricoles rien ne va... Il n'y a pas un problème? HONTE aux administrateurs qui ne jouent pas leur vrai rôle.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier