La Confédération paysanne porte plainte contre des laiteries pour "extorsion"

La Confédération paysanne porte plainte contre des laiteries pour "extorsion"

La Confédération paysanne a déposé des plaintes dans plusieurs départements contre des laiteries ou des coopératives viticoles pour "extorsion", afin que le travail des paysans "soit reconnu et valorisé", a annoncé le syndicat agricole vendredi.

Jeudi, dans plusieurs départements, "des paysans ont déposé plainte contre leurs laiteries pour extorsion. En effet, puisque les entreprises payent en dessous des coûts de production tout en continuant à faire des bénéfices considérables, le délit est clairement identifiable", a indiqué le syndicat agricole dans un communiqué. "Puisque les pouvoirs publics se refusent à agir, nous en appelons à la Justice. La situation est grave, en élevage comme dans le reste du secteur agricole. Nous ne cesserons de nous battre pour que le travail des paysannes et paysans soit reconnu et valorisé!", affirme le texte.

Dans la Loire, la Haute-Garonne et le Tarn-et-Garonne, les plaintes ont visé "Lactalis, Sodiaal et Danone", a précisé le syndicat. La Confédération paysanne de l'Aude a, elle, ciblé la coopérative Vinadeis et celle de l'Hérault le groupe Advini. La Confédération paysanne de l'Aveyron avait déjà déposé plainte contre Lactalis et jeudi, ses porte-parole ont été entendus par les enquêteurs dans ce cadre. Fin août, les éleveurs laitiers avaient fini par arracher une remontée du prix du lait fourni au groupe laitier Lactalis après près de deux semaines de manifestations contre le géant industriel.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 3

assez

bien vue
ras le bol des prix inférieurs aux coûts de production du lait à la viande en passant par les céréales, le colza, les pois, les fruits

pointe443

bravo vous avez raison.je vais bientôt changer de syndicat je crois (question de vie ou de mort).

AGREGATS

Il y a longtemps que l'on a compris que les termes d'échange entre l'industrie(ou agro alimentaire)et la production agricole étaient complétement faussés..1 heure de paysan et 1 heure de salarié ce n'est pas la même chose...Les salariés ramassent la monnaie et les adhérents ramassent les miettes..

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier