La Coordination rurale appelle les agriculteurs à se mobiliser contre la PAC

La Coordination rurale appelle les agriculteurs à se mobiliser contre la PAC

A cinq jours des élections européennes, la Coordination Rurale organise une journée de mobilisation nationale le 20 mai 2014 pour protester contre les réformes successives de la Politique Agricole Commune

« Ce n'est pas moins de 37 % du budget européen qui est consacré à la PAC, or, ces réformes entraînent toujours plus de contraintes réglementaires et anéantissent insidieusement les agriculteurs ! », dénonce le syndicat, dans un communiqué. La CR souhaite notamment un "changement du modèle de la PAC", "la mise en place de l'exception agriculturelle", "des prix rémunérateurs", "la régulation des marchés" ou encore "l'allègement des contraintes administratives".

Une vingtaine d'actions sont annoncées dans toute la France.  A l'approche des élections, les différentes organisations agricoles cherchent à faire entendre leur voix sur l'Europe, alors que l'agriculture est une des principales politiques communautaires et que la France est le premier bénéficiaire de la PAC.

Mardi, la FNSEA avait souhaité rappeler l'importance de la PAC et avait appelé ses membres à se mobiliser contre les "europhobes". Il s'agit de "préserver les ressorts et leviers essentiels d'une alimentation de qualité, de produits sécurisés, d'une traçabilité exemplaire et, bien sûr, d'une diversité de productions uniques au monde" pour la FNSEA.

Le Modef, syndicat minoritaire proche du parti communiste, réclame lui une "Europe agricole de la coopération, de la solidarité, en rupture avec un libéralisme qui détruit les hommes et renforce les inégalités". Et appelle également les citoyens aux urnes car "l'abstention ne ferait que donner plus de pouvoir à une Commission européenne qui en a déjà trop", selon lui.

 

 

 

 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier