La Cour des comptes de l'UE s'inquiète du financement de la lutte anti-changement climatique

La Cour des comptes de l'UE s'inquiète du financement de la lutte anti-changement climatique

La Cour des comptes de l'UE s'inquiète pour le financement de la lutte contre le changement climatique dans l'Union, qui ne devrait pas atteindre ses objectifs selon ses estimations.

"Il y a un risque sérieux que l'objectif de dépenses de l'UE d'au moins un euro sur cinq dédié à l'action pour le climat entre 2014 et 2020 ne sera pas atteint", prévient Phil Wynn Owen, de la Cour des comptes, dans un rapport publié mardi. Malgré un "travail ambitieux" et les "progrès effectués", certains "domaines clés de dépenses" sont à la traîne. Le rapport cite l'agriculture, le développement rural et les pêcheries, ainsi que le Fonds social européen. 

Dans ces domaines, "aucun changement significatif en faveur de l'action pour le climat n'a été effectué", regrette la cour, selon un communiqué. Selon des chiffres fournis par la Commission européenne, la part des fonds dédiés à l'action pour le climat a atteint en moyenne 17,6% entre 2014 et 2016. Pour remplir l'objectif de 20% d'ici la fin 2020, le rythme de dépenses devrait passer à une moyenne de 22% à partir de 2017, selon les estimations des auditeurs.

Horizon 2020

Les hypothèses de dépenses en faveur de l'action pour le climat dans le domaine de l'agriculture sont "surestimées" et "manquent de justifications solides", poursuit la Cour des comptes. Elle souligne également que le programme "Horizon 2020", le plus grand programme de recherche et innovation lancé par l'UE, est bien loin de son objectif de 35% de ses fonds alloués à l'action pour le climat: sa contribution se monte à 24% pour la période entre 2014 et 2017. Les auditeurs recommandent à la Commission de mettre sur pied un exercice consolidé multi-annuel pour pouvoir progresser vers l'objectif des 20%. "La Commission n'a aucun plan détaillé expliquant comment elle entend rattraper son retard", fustigent les auditeurs.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier